Pub0
Tribune

[Tribune] Crois seulement, sans te poser de questions et tu seras béni ou sauvé , des faux prophètes, pasteurs, apôtres et autres titres saoulent le mental des africains !

Dans les moments de détresse, de crise, de pauvreté, de malheur, l’église qu’elle soit Catholique, Protestant, Adventiste, Assemblée de Dieu, Charismatique ou réveillée, Baptiste ou Pentecôte, et que sais-je encore, reste le lieu de réconfort où les Hommes trouvent satisfaction à leurs différents problèmes. Et ces dirigeants d’églises sont parfois considérés comme les représentants d’un certain dieu sur terre. Ces faussaires se sont faufilés dans la masse en créant des paroisses à la va vite pour abuser de la croyance des fidèles de Dieu. Crois seulement, sans te poser de questions et tu seras béni…ou sauvé !, nous dit-on. Remarquons qu’il y a un faussée entre l’intelligence et la croyance en un certain Dieu invisible. On invoque Dieu pour tout, partout, à propos de tout y compris là ou l’intelligence humaine et le travail auraient dû prévaloir.

De par nos croyances religieuses, le christianisme est la religion la plus répandue au monde. La Sainte Bible est le livre sacré le plus respecté ; par ce respect, des faux prophètes, pasteurs, apôtres et autres titres qu’ils se sont créés pour saouler le mental des croyants à la quête de la parole de Dieu. Les nombreux scandales créés par certains « Pasteurs et évangélistes » notamment ceux des églises dites réveillées du Togo, nous rapprochent de jour en jour de l’Armageddon. Notre plus grand problème est que nous ne croyons toujours pas que DIEU puisse nous ouvrir une fenêtre d’immenses et abondantes bénédictions sans forcément passer par un intermédiaire. Ici chez nous en Afrique noire, on invoque Dieu pour tout, partout, à propos de tout y compris là ou l’intelligence humaine et le travail auraient dû prévaloir…tandis qu’ailleurs, Dieu n’est plus au centre de tout car les institutions humaines et la science apportent la plupart si non presque toutes les réponses aux préoccupations des citoyens. La forte religiosité et son colloraire, la prolifération anarchique des lieux de culte semble inversement proportionnelle au bien-être matériel.

Avant de parler de retour aux anciennes pratiques, faisons le bilan de ce que ces pratiques de façons générale nous apporte en bien d’abord ensuite en mal pour en faire une comparaison ! Le faite de croire à ses ancêtres, à la nature, à plusieurs dieux n’appartient pas seulement à l’Afrique, ceci tous les peuples l’ont connu et aucun peuple n’est né monothéiste… En quoi l’islam et le christianisme ont contribué sur la chute de l’Afrique qui jadis était terre puissante afin que le musulman et le chrétien puisse faire une introspection. Le faite de croire à ses ancêtres, le fait de croire à la nature, à plusieurs dieu n’appartient pas seulement à l’Afrique, ceci tous les peuples l’ont connu, aucun peuple n’est né monothéiste… nous avions l’Europe avec les Dionysos, Erra, Artémis etc…Ce que pratiquent certains africains aujourd’hui, les envoûtements, la sorcellerie etc., les autres peuples l’ont pratiqué avant d’opter pour autres choses. La religion païenne même si elle a des avantages comporte ses inconvénients. Et mettez-vous en tête que les religions n’appartiennent pas à un peuple quelconque. Le paganisme n’ont plus n’appartient pas à l’Afrique, c’est la religion mère de l’humanité tous Les peuples l’ont pratiqué avant de se tourner vers le monothéisme ou l’athéisme. Le coran et la bible par exemple comportent leurs merveilles, La religion monothéiste à servit l’humanité ou du moins à servit l’Europe, qui y a pris la médecine, l’astronomie, les mathématiques etc… pendant que l’Afrique se contente des associations, des danses et chansons à l’église.
Notons aujourd’hui que malgré l’influence des religions, la population africaine est à plus de 50% animiste déclarée et plus de 80 % avec les non déclarés. En réalité, beaucoup de choses n’ont pas changé dans les pratiques africaines. Le plus grand problème de toutes les religions, c’est le capitalisme ! L’animisme, le Christianisme, le Judaïsme, le Bouddhisme, …ont tous un ennemie commun qui est le capitalisme. La cupidité prend le dessus sur la spiritualité. Aujourd’hui, l’argent et le sexe sont au centre de tous les intérêts. Jésus n’a jamais promis le paradis contre le sexe ou l’argent.
Les Charlatans passent à tour de rôle pour se proposer aux téléspectateurs de les aider à avoir de l’argent ou un mari. Les Pasteurs prêchent des miracles d’argent tous les dimanches et sur tous les médias, l’onction du révérend est mesurée par sa richesse, la gamme des voitures qu’il a, ces biens matériels, etc… Aussi, le sexe est devenu un mal omniprésent dans la plupart des églises dites réveillées. Ces devanciers imposteurs des dites églises nées de nouveau ont oublié que chaque chose a son temps. Nous assistons à petit pas à la fin de ces impostures religieuses en attendant que la fin de la recréation soit sifflée par nos gouvernants. La fin de leur monstruosité est proche ainsi pour preuve l’enchainement de leur forfait diabolique au grand public. « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans, ce sont des loups ravisseurs » Mathieu 7 verset 15. Le vase est assez plein et il faut à tout prix éviter une nouvelle goutte qui le déborderait.
Toutes les religions ont presque les mêmes problèmes : l’argent et le sexe. Le sexe et l’argent sont devenus les monstres à combattre dans nos églises. Que le Dieu votre Dieu vous aide à faire la part des choses et puisse-vous bénir.

José Éric GAGLI, Un intellectuel insoumis

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez