Afrique

Gabon-Coup d’Etat | Ali Bongo « en résidence surveillée ». Brice Clotaire Oligui Nguema nommé « président de la transition »

Les coups d’État se succèdent en Afrique francophone mais ne se ressemblent pas. Après celui du Niger qui a emporté le Président Bazoum, le président Ali Bongo du Gabon déposé lui aussi ce mercredi 30 août 2023 par les militaires et placé « en résidence surveillée ». 


À peine la victoire d’Ali Bongo Ondimba à la présidentielle du 26 août connue, un groupe d’une douzaine de militaires et de policiers gabonais a annoncé, dans un communiqué lu sur la chaîne de télévision Gabon 24, abritée au sein de la présidence, « Nous mettons fin au régime en place », ce mercredi 30 août à l’aube, précisant que « les présidence, l’annulation des élections, la dissolution de « toutes les institutions de la République » et la « fin du régime ».

Au nom du peuple gabonais, ces militaires justifient le coup d’État par la non transparence des résultats issus des urnes. Réunis au sein du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), les militaires disent avoir pris conscience pour défendre la paix au Gabon.

Ali Bongo, selon les résultats aurait battu dans un scrutin à un seul tour, son principal rival Albert Ondo Ossa et 12 autres candidats. Deux heures avant la clôture du scrutin samedi, Albert Ondo Ossa avait dénoncé des « fraudes orchestrées par le camp Bongo ». 

Google 1

« Le Gabon a toujours été un havre de paix. Aujourd’hui, ce pays traverse une grave crise institutionnelle, politique, économique et sociale. Aussi, force est d’admettre que l’organisation des échéances électorales dites élections générales du 26 août 2023, n’a pas rempli les conditions d’une élection transparente, crédible et inclusive tant espérée par les Gabonaises et les Gabonais. A cela s’ajoute une gouvernance irresponsable, imprévisible qui se traduit par une dégradation continue de la cohésion sociale risquant de conduire le pays au chaos » a soutenu les militaires.

Fin de la dynastie BONGO

À 64 ans et à la tête du Gabon depuis 14 ans, Ali Bongo a dû plusieurs fois lutter pour asseoir son pouvoir, hérité de son père, et doit à présent affronter un coup d’État destiné à renverser la dynastie dirigeante depuis 55 ans.

Le président Ali Bongo « en résidence surveillée »

Ali Bongo Ondimba et sa femme


Entouré de sa famille et de ses médecins, « le président Ali Bongo est gardé en résidence surveillée », selon un communiqué lu à la télévision d’Etat par les militaires du CTRI. L’un de ses fils a été arrêté, notamment pour « haute trahison », ont également annoncé les militaires auteurs du coup d’Etat.

Le général Brice Oligui Nguema, chef de la garde républicaine (GR) , garde prétorienne du président déchu Ali Bongo Ondimba a été porté en triomphe, mercredi, par des centaines de militaires quelques heures après le coup d’Etat, aux cris de « Oligui président », dans des images retransmises par la télévision d’Etat.

Général Brice Clothaire Oligui Nguema

Le Général Brice Clothaire Oligui Nguema, nommé « président de la transition »

À la tête de la Garde Républicaine du Gabon qui a permis que l’annonce du coup d’état, cette nuit, se fasse depuis le Palais présidentiel , le Général Brice Clothaire Oligui Nguema fait partie des personnalités les plus influentes de l’armée gabonaise.

Brice Clothaire Oligui Nguema nommé mercredi à l’unanimité président du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI) et président de la transition , a annoncé Ulrich Manfoumbi Manfoumbi, porte-parole du CTRI. La décision a été prise lors d’une réunion rassemblant les commandants en chef, les chefs d’état-major et les généraux des militaires, a indiqué le porte-parole du CTRI.

Brice Oligui Nguema a ordonné la réconnection du fibre optique et le rétablissement des signaux radiotélévisés. Il a insisté sur la nécessité de maintenir le calme et la sérénité du pays et de préserver la stabilité et la dignité, selon le porte-parole.

Les restrictions de circulation entre 18h00 et 06h00 restent en vigueur jusqu’à nouvel ordre, a ajouté le porte-parole.

Portrait de cet officier gabonais aussi puissant que secret qui vient de prendre le destin du pays.

Au Gabon, Brice Clothaire Oligui Nguema est un homme puissant, très puissant. Actuel commandant en chef depuis deux ans de la Garde Républicaine – la célèbre « GR » qui est la garde prétorienne du président Ali Bongo-, ce militaire a su s’imposer comme la clé de voûte de l’appareil sécuritaire du régime et plus encore.

Aide de camp
Fils d’un Officier Général gabonais, Brice Clothaire Oligui Nguema choisit lui aussi le métier des armes très tôt en intégrant l’actuelle Garde Républicaine du Gabon. Formé à l’académie royale militaire de Meknès au Maroc et ayant suivi le stage commando du Centre d’entraînement commando en forêt équatoriale du Gabon, Brice Clothaire Oligui Nguema est vite remarqué par la hiérarchie militaire de la garde prétorienne et devient l’un des aides de camp d’Omar Bongo et le restera jusqu’à sa disparition en juin 2009.

Maître-espion
À l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir, Brice Clothaire Oligui Nguema est envoyé en diplomatie pendant une dizaine d’années. Ainsi, il est attaché militaire à l’ambassade du Gabon au Maroc puis au Sénégal et selon certaines sources, il le vit comme un exil.

Un an après l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) d’Ali Bongo survenu à Ryad en Arabie Saoudite en octobre 2018, le colonel Brice Clothaire Oligui Nguema est rappelé au Gabon où il remplace un autre colonel – Frédéric Bongo – à la tête du service de renseignement de la Garde Républicaine : la Direction Générale des Services Spéciaux (DGSS).

À la tête de la « G.R. »
Six mois après, Brice Clothaire Oligui Nguema est encore promu, mais cette fois-ci à la tête de la Garde Républicaine où il remplace le général Grégoire Kouna. À la tête de la « G.R. », il impulse des réformes en vue de la rendre plus efficace dans sa mission fondamentale : le maintien du régime.

Pour cela, il renforce le dispositif de protection d’Ali Bongo, mais sa réforme la plus marquante est sans doute le développement de la Section des Interventions Spéciales (S.I.S – une unité spéciale placée sous l’autorité directe d’Ali Bongo, ndlr.) qu’il fait passer d’une trentaine à plus de 300 éléments (avec près de 100 tireurs de précision !), qu’il dote d’équipements de pointe et dont il compose même le chant ! Un chant qui dit entre autres : « Je défendrais mon président avec honneur et fidélité », tout un programme !

Propriétaire millionnaire !
Mais Brice Clothaire Oligui Nguema est aussi dans les « affaires ». Ainsi, il dispose de plusieurs propriétés aux États Unis d’Amérique d’une valeur de plus d’un million de dollars selon une enquêtede l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP) de 2020. En 2018, par exemple, il a acheté – en cash ! – une propriété à Silver Spring dans le Maryland à 447. 000 dollars !

Protecteur du régime Bongo
À un an des élections présidentielles au Gabon dont le vrai enjeu est la préparation de « l’après Ali Bongo », Brice Clothaire Oligui Nguema a donc la charge de maintenir le pouvoir d’Ali Bongo « quoi qu’il en coûte » et prend son rôle très au sérieux.

Mais cet officier qui, contrairement à ses prédécesseurs, soigne de plus en plus son image dans les médias tout en clamant sa « fidélité au président de la République » restera-t-il fidèle ou sera-t-il tenté d’aller plus loin ?

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

22 commentaires

  1. Genuinely no matter if someone doesn’t understand
    after that its up to other viewers that they will assist, so here it occurs.

  2. Hi there, this weekend is fastidious in favor of
    me, since this point in time i am reading this impressive informative paragraph here at
    my home.

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité