Afrique

Coopération Chine- Afrique: la Chine a décidé d’annuler le remboursement de vingt trois prêts accordés à 17 pays africains

La coopération Sud- Sud se porterait bien à en croire l’annulation de prêt pour 17 pays africains dont leurs économies sont durement touchées par la crise sanitaire covid-19 et la guerre en Ukraine.

La Chine veut se refaire une image auprès de ses partenaires africains et lancer un message fort à ses détracteurs qui pensent qu’ elle entraînerait l’Afrique dans « le piège de la dette », en ouvrant les vannes des financements ces dernières années afin de la maintenir dans une relation de dépendance.

Une bonne nouvelle pour les pays africains

L’empire du milieu fait parler sa générosité et sa compassion envers ses partenaires africans et décide l’annulation de 23 prêts sans intérêt qui sont arrivés à échéance en 2021.Cette mesure selon le diplomate chinois Wang Yi, va permettre à la coopération sino – africaine de sortir renforcée et de résister aux difficultés de l’heure. Le diplomate Wang Yi pense même que « l’amitié Chine – Afrique résistera à toutes les épreuves qu’il s’agisse de vents ou de tempêtes. Elle continuera d’être l’épine dorsale de la coopération Sud-Sud et un bel exemple dans les relations internationales. » La Chine depuis des décennies reste un partenaire important dans les économies des pays africains.

Notons que selon le journal le point, des analystes ont relevé que Pékin détient 55 % de la dette de Djibouti, 42 % de celle de la République du Congo et 34 % de celle de l’Angola. L’empire du Milieu est également le premier créancier de la Guinée (32 %), des Comores (31 %), du Cameroun (29 %), de la Zambie (25 %) et du Togo (24 %). En 2020, la Chine avait soutenu le plan d’allègement de la dette du G20 pour les pays les plus pauvres de la planète, en acceptant de différer le remboursement de 5,7 milliards de dollars de dette entre mai 2020 et décembre 2021.

Dans un contexte de rivalité accrue avec les puissances occidentales, cette générosité de la Chine envers les pays africains passe mal au niveau de certaines ONG et des partenaires conventionnels de l’Afrique.

Pékin a toujours nié cette accusation selon laquelle, elle entraînerait les pays africains dans le « piège de la dette » afin de pouvoir exercer une influence sur ses nouveaux partenaires.

Olivier KOUDJO

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité