Pub0
Non classé

Sexualité : Lors d’une relation sexuelle, le corps d’une femme sécrète deux sortes de liquides

Lors d’une relation sexuelle, le corps d’une femme sécrète deux sortes de liquides à savoir :

La cyprine

La cyprine aussi appelée, la mouille vaginale.
Elle est pour la femme ce que le liquide pré-séminal est pour l’homme .

Sécrétée en période d’excitation sexuelle par les deux glandes de Bartholin situées de part et d’autre des grandes lèvres la cyprine a l’aspect d’un liquide visqueux blanchâtre où incolore.

La cyprine sort par le vagin , elle a pour rôle de le lubrifier afin de faciliter la pénétration sexuelle
Sa quantité peut varier d’une femme à une autre.
Certaines femmes en produisent en excès, ce qui leur donne l’impression d’avoir un vagin trop inondé. Dans ce cas on parlera d’excès de lubrification vaginale.

L’ejaculation féminine

Peu de personnes le savent , mais les femmes éjaculent aussi !

L’éjaculation féminin est le liquide que les femmes libèrent lors de l’éjaculation.
Il est sécrété par des glandes de Skène, situées de part et d’autre de l’urètre (ouverture par où sortent les urines).

Au moment de l’orgasme (plaisir intense), on observe des contractions vaginales avec l’activation des glandes de Skène, à l’origine de l’éjaculation féminine.

L’expulsion de ce liquide serait ensuite une question de «lâcher-prise». «La stimulation et la détente sont les points clefs de ce mécanisme.

Contrairement aux hommes, les femmes éjaculent une petite quantité de liquide. D’ailleurs, cet éjaculation passe souvent inaperçu, mêlé aux autres sécrétions vaginales.
C’est pourquoi certaines femmes ne se rendent pas compte d’avoir éjaculé.

Mais pour d’autres femmes l’excès de jouissance sexuelle (orgasme), s’accompagne d’éjaculation d’un liquide trop abondant
Ce sont ces femmes que l »on appelle Femmes Fontaines.

Il faut signaler que le liquide expulsé par les femmes fontaines sort par le même orifice que l’urine (l’urètre).
Il ne faut donc pas confondre avec l’urine, ils n’ont pas l’odeur.

Par manque d’information, beaucoup de femmes ont l’impression qu’elles urinent en jouissant ce qui leur pousse parfois à manifester des profonds sentiments de honte, de gêne et d’inquiétude.

La solution est de communiquer avec le conjoint pour l’informer au lieu de fuir les rapports sexuels, d’autant plus que certains hommes préfèrent les femmes fontaines …!

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez