Nationale

[Interview] Le président du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur Kodzovi Atitso, se confie

“J’invite chaque Togolais de la diaspora à poursuivre l’œuvre au service du Togo et sa diaspora et à mener, partout des actions qui redorent l’image de notre patrie, notre bien commun”

Lisez l’intégralité de l’interview exclusive réalisée par Togonyigba

Vous avez été reconduit à la tête du HCTE pour un mandat de 3 ans. Quel bilan tirez-vous de votre première mandature ?

Kodzovi Atitso


Je vous remercie pour l’opportunité que vous m’offrez afin de m’exprimer dans vos colonnes sur le bilan du premier mandat et sur les futurs projets du Haut Conseil des Togolais d’Extérieur (HCTE).
Permettez-moi, avant toute chose, d’exprimer ma gratitude aux autorités de mon pays et aux délégués- pays pour la confiance renouvelée à ma modeste personne pour présider de nouveau le HCTE de 2023 à 2025.

Le bureau des délégués du HCTE


Au cours du premier mandat, le HCTE a franchi de grands paliers en trouvant sa place dans la conscience collective des Togolais de l’extérieur. Il est plus connu aujourd’hui qu’à ses débuts et le travail avec les compatriotes de la diaspora a été bien amorcé. Le HCTE a d’excellentes relations avec les représentations diplomatiques et missions consulaires du Togo à travers le monde.

Les Délégués-pays ont abattu un travail de proximité impeccable avec nos compatriotes et les missions diplomatiques. La facilitation des démarches administratives et consulaires en faveur de la diaspora togolaise est effective dans plusieurs pays où résident nos compatriotes. Nous avons évolué et nous tendons vers la maturité d’une organisation inclusive telle que le souhaite l’ensemble des Togolais de l’extérieur.

Google 1


En somme, le HCTE est plus proche des compatriotes et les Délégués-pays de 2019-2022 ont exécuté à plus de 85%, la feuille de route qui leur a été assignée. Je peux affirmer sans me tromper que nous sommes satisfaits de la mandature 2019-2022.


De quels projets êtes-vous porteur pour la mandature 2023-2025 ?


Pour ce nouveau mandat, c’est le défi de mieux faire que nous devons relever. Nous projetons d’abord poursuivre et finaliser certains projets entamés au premier mandat à savoir:


L’optimisation de notre réponse aux attentes des Togolais de la diaspora. Dans chaque pays, chaque circonscription, nos délégués développent et innovent de méthodes pour porter des projets susceptibles de répondre aux besoins des compatriotes. Nos délégués sont des bénévoles au service de nos compatriotes et ils sont de plus en plus nombreux à les reconnaître comme tels.


Consolider le rôle du HCTE comme interface entre les Togolais de la diaspora et nos autorités. Le premier mandat nous a bien appris que du fait de certaines incompréhensions, des tensions inutiles peuvent exister ici et là. Le HCTE va jouer pleinement son rôle de courroie de transmission ;


Faciliter et accompagner les projets portés par les acteurs de la diaspora. Le gouvernement a mis aujourd’hui plusieurs outils à la disposition de la diaspora pour la mise en œuvre de ses projets au Togo, et ce dans plusieurs domaines. Sur les questions économiques par exemple, le Guichet Diaspora, outil technique du HCTE permet d’accompagner les projets des acteurs de la diaspora. Son Coordonnateur et l’ensemble de l’équipe sont entièrement à la disposition des compatriotes de la diaspora. Il en est ainsi des relations fructueuses entre le HCTE et l’ANPE, l’OTR, la DGDN, etc. toujours pour mieux servir les compatriotes de la diaspora ;


Créer des outils pour faciliter l’entrepreneuriat de la diaspora dans son pays d’origine en facilitant les partenariats économiques et commerciaux avec les acteurs économiques au Togo et dans d’autres pays d’Afrique ;


Renforcer la participation de la diaspora au développement à la base par la construction et / ou la rénovation des établissements scolaires, des centres de santé et des infrastructures de base qui permettent l’amélioration des conditions de vie de nos compatriotes dans des localités rurales. Notre diaspora est généreuse et solidaire, je souhaite que cela se sache davantage. Grâce à l’appui des autorités, nous allons continuer à œuvrer pour lui faciliter cette expression patriotique de la solidarité ;


Contribuer à la politique de logements sociaux du gouvernement à travers notre projet de réalisation de la cité-diaspora. Notre idée, ici est d’apporter une réponse tangible, sérieuse et accessible à la diaspora dans le secteur de l’immobilier.
Nous projetons également mettre en place des mécanismes de financement des projets portés par des compatriotes de la diaspora, d’abord dans leurs pays ou circonscriptions de résidence, puis les converger sur le plan continental ou zonal, pour aboutir à une mutualisation des efforts de la diaspora qui doit permettre la réalisation du FITEX (Fonds d’Investissement des Togolais de l’Extérieur) qui fait partie de notre feuille de route.

Quelle est aujourd’hui la place de la diaspora togolaise auprès des autorités togolaises ?


Pour moi, la diaspora togolaise fait partie des priorités du gouvernement. Je donne pour preuve les actions de l’État togolais en faveur de sa diaspora. Nous passons sous silence les actions en faveur de la diaspora qui ont conduit à la mise en place de la Direction des Togolais de l’Extérieur et la création du HCTE.

Mais je voudrais mettre en exergue les actions que le gouvernement a faites en faveur de la diaspora au cours du mandat 2019-2022, notamment:


L’inauguration de la Maison de la Diaspora Togolaise à Lomé abritant le Bureau du HCTE et celui du Guichet Diaspora;


Les missions d’audiences foraines pour l’établissement des pièces administratives aux togolais résidant à l’extérieur (en Côte d’Ivoire, au Mali, au Nigéria et au Niger);


La création d’une unité d’accueil spécifique des compatriotes de la diaspora pour l’établissement ou le renouvellement de leurs pièces d’identité (passeport, carte d’identité nationale…) ;
La réduction des frais des tests Covid-19 ;


L’organisation des temps de dialogue entre l’administration de l’Office Togolais des Recettes (OTR) et des compatriotes de tous les continents pour lever les incompréhensions ;


Toutes ces actions et bien d’autres démontrent l’intérêt que l’État porte à sa diaspora.


Aussi, au cours des audiences que les autorités togolaises m’ont accordées, notamment Madame le Premier Ministre, Madame la Présidente de l’assemblée Nationale et des membres du gouvernement, nos échanges ont porté sur la politique diasporique du Chef de l’État qui vise à inclure la diaspora togolaise au développement national.

A la création du HCTE, beaucoup d’acteurs de la diaspora étaient opposés et certains le sont encore, estimant que le HCTE est un outil politique. Que leur répondez-vous ?


Effectivement, au début, nous avons observé à notre égard beaucoup de réticences. Je comprends que toute nouvelle création puisse susciter ici et là des appréciations différentes.

Mais je voudrais rassurer l’ensemble des composantes de la diaspora togolaise que le HCTE et son bureau restent ouverts à tous les Togolais pour permettre à chacun d’apporter sa pierre à la construction nationale. Je rassure nos compatriotes résidant à l’extérieur, de toutes obédiences politiques, religieuses et socio-culturelles, que le HCTE a inscrit en lettre d’or dans ses textes et dans ses pratiques, son caractère inclusif, apolitique et non-confessionnel qui lui permet de demeurer ouvert à toutes les Togolaises et à tous les Togolais de la diaspora où qu’ils se trouvent.

Nous sommes tous des Togolais et nous vivons les mêmes réalités quand nous sommes hors de notre pays le Togo. Notre unité doit être le symbole des rapprochements au-delà de nos obédiences.


Comment voyez-vous l’évolution des relations entre les autorités togolaises et la diaspora togolaise ?


A cette étape de notre présence à la tête du HCTE, nous pouvons affirmer qu’elle évolue qualitativement. Au cours de nos tournées de sensibilisation sur le recensement cartographique, nous avons pu recueillir auprès de nos compatriotes et leaders d’opinion, certaines attentes que nous avons transcrites en six (6) points dans notre rapport de fin de premier mandat comme recommandations.


Il ressort de ces doléances que la diaspora comprend et apprécie les actions du gouvernement en sa faveur mais qu’elle attend davantage. Elle est aussi exigeante et porteuse de propositions.

Nous avons pu faire comprendre que la démarche étatique n’est pas systématique et automatique. Elle prend en compte certaines réalités. Mais, j’ai foi qu’une fois ces questions bien traitées, les autorités feront le nécessaire pour apporter des solutions à nos doléances.
Vous êtes Délégué HCTE Côte d’Ivoire, avant d’être le Président du HCTE.

Quel programme pour les Togolais de la Côte d’Ivoire ?


Le Samedi 11 février 2023, le HCTE Côte d’Ivoire a procédé au lancement officiel de ses activités 2023-2025 et à l’installation de son Bureau national devant plus de 1000 compatriotes représentant les regroupements associatifs et toutes les couches sociales de la diaspora togolaise, venus de toutes les localités où résident les Togolais de Côte d’Ivoire (Abidjan et intérieur du pays).

Au cours de cette cérémonie, nous avons présenté le Plan d’Actions 2023-2025 du HCTE-CI. Il se résume en 6 Points et s’inspire de la feuille de route du HCTE 2023-2025 donnée aux délégués les 22, 23 et 24 Novembre 2022 à Lomé lors du forum REUSSITE DIASPORA 2022 qui marquait l’installation officielle des délégués pour la mandature 2023-2025.


En Côte d’Ivoire, nous avons décidé de poursuivre la mutation de l’organisation de notre diaspora qui était essentiellement basée sur les actions sociales et de solidarité dont nous saluons la portée, vers des regroupements associatifs participatifs du développement inclusif à la base, au profit du Togo.


Nous avons lancé le regroupement des Togolais en corps de métiers.
Le HCTE Côte d’Ivoire se porte garant de contribuer au renforcement des capacités des compatriotes qui exercent dans l’informel afin de les aider à se conformer aux exigences de l’État ivoirien. Cela favorisera d’une manière accrue leur participation aux attributions des marchés publics et privés.


Dans notre agenda, nous avons bien mentionné de mener les actions qui valorisent la Destination-Togo pour les investissements locaux et étrangers (présentation des opportunités d’affaires, des avantages du code d’investissement, de l’amélioration du climat des affaires, des atouts touristiques et de l’économie bleue, etc.) auprès du monde des affaires résidant en Côte d’Ivoire.


Entre autres actions programmées, nous prévoyons créer une Chambre de Commerce, d’Industrie et de l’Artisanat du Togo en Côte d’Ivoire qui aura pour objectifs de renforcer le corridor économique Abidjan-Lomé.


Il faut préciser que tous ces projets profitables pour notre pays ont besoin des moyens et d’appuis nécessaires de notre gouvernement.

Sur le plan mondial, que deviennent les anciens délégués du HCTE qui ne sont plus dans la nouvelle équipe ?


Après l’installation des nouveaux délégués de la mandature 2023-2025 à Lomé du 22 au 24 Novembre 2022, dès mon retour à Abidjan le 9 décembre 2022, j’ai fait une adresse aux Vice-Présidents et aux délégués pays de la mandature 2019-2022, dans laquelle je leur ai exprimé ma reconnaissance infinie pour leurs contributions déterminantes à l’action du HCTE.

Je les ai invités à apporter leurs soutiens aux nouveaux par leurs expertises et expériences. Ceci pour dire que je les considère toujours comme des acteurs clés de notre diaspora.


Nous constituons une grande famille au service de notre diaspora et je sais qu’à l’heure où je vous parle, ils agissent toujours dans l’intérêt de notre diaspora et de notre pays. J’initierai très prochainement des actions à leur intention, et je sais pouvoir toujours compter sur eux.


Pour la nouvelle mandature que nous venons d’entamer, j’ai instruit les Vice-Présidents d’organiser les bureaux de zones et par ricochet d’obtenir de chaque pays ou circonscription les groupes de travail permanents. Conformément aux textes qui régissent le HCTE et en accord avec les Vice-Présidents, j’ai mis en place les organes statutaires et procédé à la répartition fonctionnelle des rôles des membres du bureau.


Je compte également, avec l’appui des services du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Régionale et des Togolais de l’Extérieur, d’autres départements d’Etat ainsi que des organisations et experts, renforcer les capacités des délégués pays, dans plusieurs domaines, toujours dans l’optique de répondre encore plus efficacement au besoin de la diaspora et du pays. Ils sont volontaires, résolument engagés et pleins d’initiatives et je sais pouvoir compter sur eux.

Votre conclusion

J’aimerais lancer ici à la diaspora togolaise, un appel à la mobilisation en faveur du développement de notre pays. J’invite chaque Togolais de la diaspora, quelle que soit son obédience réelle ou supposée, à poursuivre l’œuvre au service du Togo et sa diaspora et à mener, partout où c’est possible, des actions qui redorent l’image de notre patrie, notre bien commun.


Togolais et Togolaises que nous sommes, je sais et j’ai foi que chacune et chacun, selon ses moyens, devra mettre à la disposition de notre pays, son savoir-faire, ses expériences et ses talents pour booster son développement.


Je vous remercie.

Interview réalisée par José-Éric Kodzo

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

2 commentaires

  1. 782844 619517Really man or woman speeches need to have to seat giving observe into couples. Brand new sound system just before unnecessary folks really should always be mindful of generally senior general rule from public speaking, which is to be the mini. very best man speaches 806947

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité