ActualitésMédia

Ferdinand Ayité et Joël Egah libérés !

Interpellés le 10 décembre dernier et déposés à la prison civile de Lomé le 24 décembre 2021, les deux directeurs de publications respectivement Ferdinand Ayité de L’Alternative et Joël EGAH de La Fraternité viennent de recouvrer leur libertés provisoire ce vendredi 31 décembre 2021 à 18h30minutes. Mais restent sous contrôle judiciaire avec comme contrainte, “remettre leurs passeports au Doyen des juges d’instruction le lundi 3 janvier 2022 – ils sont interdits de quitter le territoire togolais  –  ils doivent s’abstenir de se prononcer sur le fond de l’affaire les ayant conduits en prison – ils sont astreints de se présenter chaque mercredi, chez le Doyen des juges d’instruction.”

Ils avaient été arrêtés pour avoir critiqué deux ministres du gouvernement (le ministre de la Justice et celui du Commerce) lors d’une émission diffusée sur YouTube. Nos deux confrères viennent d’être libéré

Pour rappelle, les charges retenues contre eux sont « outrage à l’autorité » et « propagation de propos mensongers sur les réseaux sociaux ».

Isidore Kouwounou

Quant à Isidore Kouwounou, il est toujours placé sous contrôle judiciaire depuis le 11 décembre 2021.

Marc GNAZOU

Google 1

OBJECTIF one

Togonyigba Groupe de presse

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité