Actualités

Togo/Lutte contre l’utilisation des produits chimiques : Le président de l’ANIAC-TOGO dresse le bilan

L’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques (ANIAC-TOGO) lutte contre l’utilisation inappropriée des produits chimiques depuis sa création le 04 novembre 2015 par un décret présidentiel. Amah Hunlede, le président de cette institution étatique a dressé mercredi le bilan annuel et souhaite compter sur la collaboration de tous les acteurs dans l’élaboration de la mise en œuvre de la politique nationale sur la gestion des produits chimiques.

Selon Amah Hunlede, le président de l’ANIAC-TOGO, le bilan est largement satisfaisant. « Malgré la pandémie de Covid-19, nous avons intensifié les activités et nous sommes vraiment contents que tous les acteurs aient approprié le programme et qu’ils nous soutiennent dans toutes les activités que nous menons. Les actions ont été vraiment très concluantes et là, nous pensons que d’une manière satisfaisante que cela a bien été mené. C’est vrai qu’on ne peut jamais tout parfaire, il y’a des renforcements de capacité à faire et nous devons nécessairement intensifier ces activités et pour l’année 2022, c’est là que nous mettons l’action de nouveau sur la sensibilisation. Il faille aller toujours vers ces opérateurs économiques, il faille aller toujours vers ces industriels et les sensibiliser et leur donner toutes les informations qui sont relatives aux produits chimiques en ce qui concerne leur gestion efficiente », note le président.

Cette année a-t-il poursuivi, nous avons continué dans notre activité régalienne à savoir celle de la sensibilisation à outrance des unités industrielles, nous sommes allés dans les industries, nous sommes allés dans les structures ministérielles, nous sommes allés vers les transporteurs, nous sommes allés vers tous les acteurs impliqués dans la gestion des produits chimiques. “Dans ce cadre, nous avons adopté l’élaboration d’autres documents, premièrement nous avons élaborés les fiches réflexes qui permettront à tous les acteurs de savoir comment agir en face d’incidents chimiques. En deuxième lieu, nous avons élaboré un guide sur le transport des marchandises dangereuses. Nous savons que le Togo est un pays en plein essor dans le cadre de développement socio-économique et les pays de l’inter-land. Tous les produits qui vont dans les pays de l’inter-land passent par le Togo. Là, il va falloir gérer ces modes de transports pour prévenir tout incident lié à ces produits” a souligné Amah Hunlede.

Pour l’année qui s’annonce, le président de l’ANIAC-TOGO souhaite compter sur l’étroite collaboration de tous les acteurs. “En perspective au bilan d’activités, l’ANIAC voudrait bien compter sur la collaboration de tous les acteurs dans l’élaboration de la mise en œuvre de la politique nationale du Togo sur la gestion des produits chimiques » a souhaité le président Amah Hunlede.

En application de l’article 7 de la convention sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et sur leur destruction ratifiée par la loi n°- du juin , il est créé, au Togo, une Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques au Togo, en abrégé ANIAC. Elle est dotée d’une autonomie de gestion administrative et financière. Elle est placée sous la tutelle du Ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine.

Google 1

Marc GNAZOU

OBJECTIF one

Togonyigba Groupe de presse

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité