Nationale

Entre Mgr Kpodzro et la Dynamique, c’est du « je t’aime… moi non plus ». Ils ont enterré la DMK et ils font naître la DMP

La DMK est morte, vive la DMP !

En cette année où les élections régionales et législatives devraient se tenir au Togo, et comme c’était prévisible, le divorce tant redouté est acté entre les partis qui composent la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) et l’archevêque émérite de Lomé.

Ils ont enterré la DMK et font naître la DMP

En effet, composée d’anciens membres de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), une nouvelle coalition de partis politiques et d’associations de la société civile, la Dynamique pour la Majorité du Peuple (DMP) vient d’être créée lundi 10 avril 2023, après la dernière sortie du prélat Monseigneur Fanoko Kpodzro qui interdisait à l’ancienne dynamique de participer à une quelconque élection au Togo du moment où elle porterait son nom.

L’on peut se souvenir de cette déclaration du prélat qui « rejette toute participation aux élections au Togo de la dynamique qui porte son nom, tant que le contentieux issu des présidentielles de 2020 n’ont pas été vidés ». La Dynamique défunte était arrivée en deuxième position avec Agbéyomé Messan KODJO lors de l’élection présidentielle de 2020 où Faure Essozimna Gnassingbé avait été proclamé vainqueur par la cour constitutionnelle.

Communiqué de presse de la DMP

Google 1

LA DYNAMIQUE POUR LA MAJORITÉ DU PEUPLE (DMP) EST NÉE !

  • La création de la Dynamique pour la Majorité du Peuple (DMP) répond à la volonté du patriarche de ne pas aller aux élections avec une coalition qui porte son nom.
  • Les partis politiques et associations anciennement membres de la DMK ont le plaisir d’annoncer au peuple Togolais la création ce 10 avril 2023, d’une nouvelle coalition dénommée la Dynamique pour la Majorité du Peuple (DMP).
  • Elle répond également à la nécessité et à la volonté des membres de la conférence des présidents de se donner les moyens pour s’organiser et mobiliser le peuple en vue de la satisfaction des points de revendications contenues dans la déclaration liminaire de la conférence de presse de la DMK du 31 mars dernier afin de créer les conditions favorables à la tenue d’élections législatives inclusives, transparentes et démocratiques.
  • La DMP s’engage à poursuivre inlassablement le combat pour la libération de tous les prisonniers politiques, le retour des exilés politiques, notamment Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, Tikpi Atchadam et les autres, et l’obtention des conditions dinclusivité, et de transparence des prochaines élections législatives au Togo.
  • La DMP appelle le peuple à se mobiliser à ses côtés pour faire des prochaines élections législatives, l’occasion du second round de la révolution électorale commencée le 22 février 2020 en matérialisant ainsi l’alternance au sommet de l’État Togolais. Les prochains mots d’ordre suivront. Fait à Lomé, le 10 Avril 2023. La conférence des présidents de la DMP

Pour madame Brigitte Adjamagbo Johnson, la leader de la nouvelle coalition DMP, « On ne peut pas parler de divorce entre nous et le prélat. Nous respectons juste la position de Monseigneur Kpodzro en changeant de nom. Le prélat ne voudrait pas qu’on participe à un simulacre, et c’est tout à fait normal. Et c’est la raison pour laquelle il ne veut pas qu’on prenne part à ces échéances avec son nom. De notre côté, nous avons décidé simplement de prendre nos responsabilités. Il s’agit de se battre pour l’alternance au Togo. Nous pensons que le prélat et nous sommes sur la même onde. On ne pourra donc pas parler de divorce ».

La question que d’aucun analyste politique se pose après le constat que la majorité des togolais est affaiblie par l’échec répété et successive des partis politiques depuis bien longtemps, est de savoir si l’ancienne DMK avec comme coordinatrice Adjamagbo-Johnson Brigitte Kafui, qui soutenait le 05 avril dernier ne pas vouloir « trahir la volonté » du prélat, et que « le Prélat a parfaitement raison de dire qu’il ne sera pas question d’assister à un simulacre d’élection, ni d’y participer contre la volonté du peuple Togolais » serait-elle sous le contrôle d’une main sombre qui échapperait à ses initiateurs qui entre-temps aurait entretenu cet éclatement ?

La nouvelle coalition DMP, serait-elle alors en train d’aller à la gare pour embarquer dans le train des élections régionales et législatives à venir ? Seulement l’avenir pourra nous situer

Céline N.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

74 commentaires

  1. Hi there, i read your blog occasionally and i own a similar one and i was just wondering if you get a lot of spam comments? If so how do you stop it, any plugin or anything you can suggest? I get so much lately it’s driving me insane so any support is very much appreciated.

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité