MondePOLITIQUE

Centrafrique :qui est derrière cet avion inconnu qui a ciblé la base Wagner en République centrafricaine?

Google 1

BANGUI, en République centrafricaine les autorités de la République centrafricaine ont ouvert une enquête après qu’un avion de chasse volant à basse altitude a largué des explosifs près d’une base de mercenaires russes travaillant avec l’armée du pays.

L’attaque a eu lieu lundi aux premières heures de la base Cotenaf à Bossangoa, où des témoins ont déclaré que la base utilisée par le groupe russe Wagner et les maisons environnantes avaient été touchées.

« Les paramilitaires russes ont manifesté très tôt leur indignation en tirant en l’air de 5 à 6 heures. Pour le moment la ville est calme, les commerces ne sont pas encore ouverts et les gens ont peur de vaquer à leurs occupations », a déclaré Robert Faradanga, un journaliste communautaire local.

LIRE AUSSI :

Diplomatie :La France «prend note» de la fin du décanat par le Centrafrique et dénonce les «attaques» de Bangui

Il n’était pas immédiatement clair qui était responsable de l’avion qui a largué les explosifs.

Le ministre de l’Information, Serge Ghislain Djorie, a déclaré dans un communiqué que l’avion inconnu s’est dirigé vers le nord après l’incident avant de quitter l’espace aérien du pays.

« Cet acte ignoble perpétré par les ennemis de la paix ne restera pas impuni », a déclaré Djorie.

En République centrafricaine, des combattants de Wagner font le tour de la capitale Bangui dans des véhicules militaires banalisés et gardent les mines d’or et de diamants du pays. Ils ont contribué à repousser les groupes rebelles armés et à maintenir le président Faustin-Archange Touadera au pouvoir.

Cependant, le groupe de mercenaires a également été accusé d’avoir commis des violations des droits de l’homme. Un rapport publié plus tôt cette année par l’expert indépendant de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en République centrafricaine a cité un certain nombre d’attaques qui auraient été menées sur les ordres des forces armées du pays et de leurs alliés du groupe Wagner.

Dans un cas, des mercenaires russes ont empêché les Casques bleus de l’ONU d’accéder à un village où les forces armées du pays et les Russes avaient « apparemment ouvert le feu sur des civils sans discernement ».

Lors de l’une des attaques qui auraient été ordonnées par les Russes, des militants se sont rendus dans le village de Boyo et ont tué 19 civils de sexe masculin. Le rapport de Yao Agbetse, l’expert indépendant de l’ONU, indique également que des blessés ont été enterrés vivants. Les autorités Centrafricaines connaissant bien celui qui est derrière cet avion promettent de réagir et que cet acte ne restera impuni.

Rappelons que la République centrafricaine est en brouille avec avec Paris depuis l’arrivée de Archange Faustin Touadéra au pouvoir.

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité