InternationaleSociété

Un Document prouve que la Côte-de-l’Or (actuel Ghana), avait manipulé le Conseil de Tutelle et l’ONU pour parvenir à ces fins de rattachement du Togo britannique

Voici l’un des documents qui prouvent que la Côte- de-l’Or (actuel Ghana) a manipulé le Conseil de Tutelle et l’ONU tout entière pour parvenir à ses fins de rattachement du Togo britannique à la Côte-de-l’Or par le fameux référendum du 9 mai 1956 très déséquilibré. Ce document fait en 10 pages en englais est qualifié de « hautement confidentiel » par les auteurs, cadres de Convention People ‘s Party de Kwame Nkrumah et son gouvernement. Il était traduit aussi en français en 12 pages par l’ONU. Ce sont les leaders de All Ewe Conference et défenseurs de l’ unification des deux Togos qui l’avaient découvert et envoyé à l’ONU pour alerter les États membres en 1953, trois ans avant ce référendum du 9 mai 1956 sur ce que la Côte- de-l’Or planifiait pour rattacher le Togo britannique à ce pays. À partir de la page 4 du document en français, vous verrez la stratégie de manipulation que la Côte-de-l’Or avait mise en place pour tromper l’ONU et l’amener à accepter son plan qui devrait lui permettre à rattacher à tout prix le Togo britannique à son pays quand il serait indépendant en 1957. Pourtant, l’Union soviétique (actuelle Russie) dans un autre document avait attiré l’ attention des autres membres de l ‘ONU sur ce document confidentiel à l Assemblée générale au moment de valider ce référendum par un vote. Mais elle et quelques États comme la Syrie, qui soutenaient l’ unification du Togo à l’Assemblée générale de l’ organisation, étaient minoritaires lors des discussions au moment de valider ce référendum par vote à l Assemblée générale, suite au rapport qui a été fait et présenté par le Conseil de Tutelle. Les Togolais doivent savoir que nos frères et sœurs du Togoland n ‘avaient pas choisi d’ être rattachés au Ghana. Le Ghana a avalé cette partie du Togo mais il va la vomir quel que soit le temps que cela prendra dans son ventre.

Le Togoland britannique était un territoire sous mandat britannique de la Société des Nations, puis des Nations unies. Il correspond à une partie de l’actuel Ghana en Afrique. Sa capitale était Ho.

La rédaction

Découvrez le document maintenant en fichier PDF

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

2 commentaires

  1. A formidable share, I simply given this onto a colleague who was doing a little bit evaluation on this. And he in fact purchased me breakfast as a result of I discovered it for him.. smile. So let me reword that: Thnx for the deal with! But yeah Thnkx for spending the time to debate this, I feel strongly about it and love studying extra on this topic. If possible, as you become expertise, would you mind updating your weblog with extra particulars? It is highly useful for me. Huge thumb up for this blog post!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité