Pub0
SantéSociété

Togo/Obligation de vaccination des employés d’une commune : Aboka recadré par Pasteur Edoh komi

Pasteur Edoh komi, le maire adjoint du golfe 2 n’a pas laissé 24h passées avant de réagir face sur une décision prise par Kossi Aboka, maire du golfe 5. Voulant montrer trop de « zèle » en rendant obligatoire la vaccination dans la mairie du golfe 5, le maire Aboka kossi retrouve Pasteur Edoh komi sur son chemin. Le président du MMLK après avoir lu la note du maire du Golfe 5 s’interroge : « obligation de vaccination au Togo ou violation flagrante des droits et des libertés individuelles ? »

Le maire du golfe 5, Kossi Aboka a sortie une note lundi 12 avril 2020, conditionnant le salaire de ses agents par la présentation d’une copie de la carte de vaccination. Le maire adjoint du golfe 2, Pasteur Edoh komi trouve absurde de forcer ou obliger les citoyens à se faire vacciner avant de percevoir leurs salaires dans la mesure où la Règle Sanitaire Internationale (RSI) indique autres choses.

« Face à la Vaccination contre COVID19 qui est une bonne chose, il nous est donné de constater que les citoyens dans certains secteurs sont désormais obligés de se faire vacciner avant de percevoir leurs salaires et indemnités. Rendre obligatoire la Vaccination est une violation flagrante des droits et des libertés individuelles et surtout, une atteinte à la Règle Sanitaire INTERNATIONALE ( RSI) » a souligné le maire adjoint du golfe 2, pasteur Edoh komi en précisant « qu’au lieu de menacer et d’obliger les populations, il faut plutôt adopter une méthodologie et une approche efficace pour les convaincre à la nécessité et à l’utilité de cette Vaccination » a-t-il proposé

Le maire adjoint pasteur Edoh komi pense que la note du maire du golfe 5 ne respect pas la règle internationale qui recommande la vaccination et non la rende obligatoire. Il demande aux autorités compétentes de rapporter cette note pour sauver le Togo. « Cette note de service mérite d’être rapidement rapportée pour ne pas faire du Togo un pays contrevenant à cette règle internationale. Se faire vacciner n’est rien de mauvais en soi et face à cette pandémie, ce besoin se fait sentir et chaque citoyen est appelé à consulter librement sa conscience pour toute fin utile » a-t-il indiqué

Le président du MMLK, Pasteur Edoh komi rappelle à Kossi Aboka que « tout ne se fait pas par force »

Lucien Matty

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez