Culture et tradition

Togo/les luttes traditionnelles « Évalas » en pays kabyiè démarrent ce samedi 09 juillet 2022

Des filles et fils de la préfecture de la Kozah et du canton d’Agbandi Yaka dans le Doufelgou vont renouer avec les luttes « Evala » à compter de ce samedi 9 jusqu’au dimanche 17 juillet dans les différentes arènes.

Ce rite initiatique et traditionnel, mis en demeure depuis deux ans à cause de la pandémie à Covid-19, aura belle et bien lieu cette année. Le gouvernement a enfin autorisé la reprise de la célébration des fêtes traditionnelles mais dans le respect des mesures barrières. En vue de normaliser les luttes, après cette période de veille, les gardiens des us et coutumes ont convenu sur un certain nombre de dispositions.

À l’issu des discussions, il a été convenu que les initiés de l’année 2020 achèvent leur 3ème année de lutte cette année (2022). Ceux de 2021 entament leur 2ème année pour terminer en 2023, tandis que les initiés de l’édition 2022, commencent leur 1ère année pour finir en 2024. Toutes ces catégories d’initiés feront les cérémonies quinquennales dénommés « Kondonna » en 2025.

Ainsi, parti pour près de huit jours, cette tradition en pays kabyè va se dérouler dans tous les cantons de la Kozah à l’exception d’Awandjélo, d’Atchangbadè et de Kpinzindè, ainsi que dans le Doufelgou, dans le canton d’Agbandi Yaka. Elle rassemblera des jeunes lutteurs de la tranche d’âge compris entre 18 et 20 ans. Ils vont rivaliser d’adresse, de souplesse, de force physique et d’endurance sous les projecteurs et regards joyeux de leurs familles, des clans respectifs et des visiteurs. Les autorités togolaises, fidèles à la valorisation des diverses cultures dans notre pays, seront présentes dans les différents cantons pour assister aux chaudes empoignades.

Les forces de l’ordre et de sécurité se sont déjà mobilisées pour veiller à la sécurité et au contrôle de la preuve vaccinale.
Les « Evala » constituent en pays kabyè un rite initiatique séculaire qui prépare les jeunes initiés à faire leur passage dans la classe des adultes. Ce rite offre également l’occasion aux filles et fils du peuple Kabyè de se ressourcer au pied des ancêtres. Les luttes seront ouvertes le samedi 9 juillet à Pya et prendront fin, le dimanche 17 juillet, avec le championnat « super Evala » encore appelé la lutte codifiée.

SOH Essozolim Victorien

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité