Afrique

Sommet des BRICS | Vladimir Poutine visé par un mandat d’arrêt de la CPI : imbroglio autour de l’immunité diplomatique accordée par l’Afrique du Sud

Vladimir Poutine, visé par un mandat d’arrêt de la CPI, sera-t-il arrêté s’il se rend en Afrique du Sud pour le sommet des BRICS ? Pretoria a annoncé garantir l’immunité diplomatique aux participants, provoquant la colère de l’opposition. «C’est une pratique normale, lorsque des pays organisent des conférences internationales, de publier de tels avis», s’est fendue Naledi Pandor, le 1er juin au Cap, lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS.

La cheffe de la diplomatie sud-africaine était alors interrogée sur une «éventuelle arrestation» de Vladimir Poutine s’il se rendait fin août à Johannesburg pour le sommet de l’organisation.

«Chaque fois que l’Afrique du Sud accueille une conférence ou un sommet international, nous publions au Journal officiel les immunités et privilèges diplomatiques, cela n’a rien d’extraordinaire», insiste un attaché. «Nous l’avons déjà fait lorsque nous avons accueilli les BRICS en 2018, en 2013, la COP 17, le SMDD [Sommet mondial sur le développement durable]», égraine-t-il.

Dans un document publié le 29 mai sur le site du gouvernement sud-africain, signé par Naledi Pandor, le ministère des Relations internationales et de la Coopération (Dirco) avait annoncé garantir les «immunités et les privilèges» diplomatiques aux participants des prochaines réunions des BRICS. Une procédure «ordinaire», avait précisé le lendemain la diplomatie sud-africaine sur sa page Facebook, visant à «protéger la conférence et ses participants de la juridiction du pays hôte» pendant la durée de l’événement.

Le ministère ajoutait que cette immunité était valable «pour la conférence et non pour des individus spécifiques» et qu’elle n’annulait pas «les mandats de tribunaux internationaux» ayant pu être émis à l’encontre de participants. Une ligne réitérée le 1er juin par l’attaché de Naledi Pandor.

Google 1

Cet avis, qui semblait concerner Vladimir Poutine, a mis vent debout l’opposition. Convié au sommet de Johannesburg, le président russe est depuis mars la cible d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour «déportation illégale» d’enfants ukrainiens

Pretoria sous pression

Or, contrairement à la Russie – ou d’autres pays tels que les Etats-Unis ou encore la Chine –, l’Afrique du Sud reconnaît la compétence de la CPI. Dans la foulée de l’annonce de la Dirco, le principal parti d’opposition a annoncé saisir la justice afin de forcer le gouvernement à arrêter le président russe s’il venait à se rendre dans le pays.

Aucune «ambiguïté judiciaire» ne doit persister, a affirmé l’Alliance démocrate dans son communiqué. Une procédure qu’a refusé de commenter la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, dans la mesure où elle concerne le ministre de la Justice. «Si je devais être citée comme personne interrogée, je n’ai pas personnellement reçu les documents», a-t-elle ajouté.

Du côté du Kremlin, le 30 mai, le porte-parole de la présidence Dmitri Peskov a assuré que la Russie serait «dûment représentée» au sommet annuel des BRICS, sans préciser si Vladimir Poutine comptait s’y rendre. Selon un article publié dans The Telegraph, publié le même jour, de hauts responsables du gouvernement sud-africain feraient pression pour que Pretoria déplace le sommet en Chine.

«Si je comprends bien, cette nouvelle n’a été publiée que dans l’un des tabloïds anglais, et je ne lis pas les journaux anglais», a sèchement répondu le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, interrogé sur cette éventualité. Au-delà de celle de l’opposition, le gouvernement sud-africain, qui entend défendre une position de neutralité dans le conflit opposant Kiev à Moscou, est sous la pression des chancelleries occidentales.

Plus tôt au mois de mai, l’ambassadeur des Etats-Unis en Afrique du Sud avait directement accusé Pretoria de fournir des armes et des munitions à la Russie, à la suite de l’accostage d’un cargo russe dans une base navale du pays en décembre 2022.

Lire l’article original sur : https://francais.rt.com/international/105763-sommet-brics-imbroglio-autour-immunite

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

25 commentaires

  1. Ahaa, its nice discussion concerning this post at this place at this weblog, I have read all that, so at this time me also
    commenting at this place.

  2. Hurrah, that’s what I was looking for, what a data!
    existing here at this weblog, thanks admin of this web page.

  3. May I just say what a relief to find someone who truly understands what they’re
    discussing online. You actually know how to bring a
    problem to light and make it important. A lot more
    people should check this out and understand this side of your story.
    I can’t believe you aren’t more popular since you
    certainly possess the gift.

  4. You actually make it seem so easy with your presentation but I find this matter to be really something that I think I would never
    understand. It seems too complicated and very broad for me.
    I am looking forward for your next post, I will try to get the hang
    of it!

  5. Asking questions are really good thing if you are not understanding something totally,
    however this post presents nice understanding yet.

  6. Hello just wanted to give you a quick heads up and let you know a few of
    the images aren’t loading properly. I’m not sure why but I
    think its a linking issue. I’ve tried it in two different internet browsers and both show the same outcome.

  7. Everything is very open with a precise explanation of the
    challenges. It was really informative. Your site is very
    useful. Thanks for sharing!

  8. I’m impressed, I have to admit. Seldom do I encounter a blog that’s equally
    educative and entertaining, and let me tell you, you have hit the nail on the
    head. The problem is something too few men and women are
    speaking intelligently about. Now i’m very happy I came across this in my hunt for something regarding this.

  9. I think this is among the most significant info for me.
    And i am glad reading your article. But want to remark on some
    general things, The website style is wonderful, the articles is really great : D.
    Good job, cheers

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité