Santé

On a des gaz et on assume ! Péter est signe de bonne santé

Les flatulences sont des indicateurs

Les gaz intestinaux appelés flatulences, ballonnements ou pets, peuvent faire rire ou être embarrassants. Au cours de la digestion, les bactéries intestinales décomposent une partie des aliments via fermentation. Ce processus produit des gaz, dont une partie doit être évacuée par le rectum : ce sont les flatulences ! Les flatulences malodorantes sont dues à la présence de composés soufrés dans l’alimentation.

Les flatulences sont des indicateurs

Trop mangé ? Mal mangé ? Mauvaise digestion, déséquilibre intestinal ? Bonne nouvelle, les pets sont une mine d’informations. Un ventre ballonné indique un excès, des ballonnements récurrents, une mauvaise alimentation ou une intolérance alimentaire. Des flatulences trop rares indiquent une carence en fibres, et des gaz nauséabonds un abus de viande rouge !

Bien manger, c’est péter

Fruits, légumes, légumineuses ou céréales complètes sont la base d’une alimentation équilibrée… et sont particulièrement riches en fibres ou autres stimulants digestifs. On ne peut faire autrement que vous assener l’horrible vérité : mieux on mange, mieux on digère, plus on est mince et plus on pète.

Google 1

On doit se réapproprier l’art de péter

Parce que c’est naturel, parce que c’est normal, et parce qu’en plus, c’est sain. Des gaz, tout le monde en a, on oublie les ballonnements et on se réconcilie avec les vents pour un organisme en bonne santé !

On l’a dit, péter n’est autre qu’une étape incontournable du fonctionnement du corps humain. La prochaine fois que vous retiendrez un vent, dites-vous bien une chose : de Bill Gates à Faure Essozimna Gnassingbé , absolument tous les êtres humains de cette terre ont des gaz.

On a des gaz et on assume !

On préfère vous prévenir, se croire plus fort que ses pets est un combat perdu d’avance. Lorsque la bulle de gaz nait dans les intestins, elle doit obligatoirement sortir, et la retenir n’y changera rien. Au mieux, on retarde l’échéance, au pire, elle fuit petit à petit à notre insu.

La plupart des pets ne sentent pas

Près de 99% du gaz constituant les pets est inodore. Autrement dit, seule une flatulence sur dix risque de se faire remarquer, toutes les autres passent inaperçues

Combien de gaz produit-on par jour ?

Plus d’une fois, vous avez serré les fesses pour garder la face. Pourtant, il va falloir apprendre à lâcher du lest sans culpabiliser. En effet, en moyenne, un adulte libère entre 476 et 1490 ml de gaz par jour, soit une petite ou grande bouteille d’eau. Or, garder tout ça dans son ventre n’est pas une bonne idée.

Péter est signe de bonne santé

Parce que notre corps est incapable de digérer certains aliments, il compte sur les millions de bonnes bactéries composant le microbiote intestinal pour les évacuer : elles les mangent et les transforment en gaz. Un organisme qui ne pète pas ne fonctionne pas !

Douleurs quand on se retient de péter : comment l’expliquer ?

Dans un article publié sur le média britannique The Conversation, Pr Clare Collins, professeure de nutrition et diététique à l’Université de Newcastle, affirme qu’essayer de retenir ses gaz intestinaux est dangereux pour la santé pour de multiples raisons. Ainsi, les gaz accumulés dans l’appareil digestif créent une pression pouvant déclencher une distension abdominale (abdomen gonflé) qui engendre des douleurs au ventre assez importantes. Cette distension peut également être un des symptômes de l’aérophagie ou encore du syndrome de l’intestin irritable.

Les risques de se retenir de péter

D’autres risques sont évoqués comme celui de diverticules coliques, des sortes d’hernies localisées au niveau du côlon et pouvant provoquer des complications comme la diverticulite (une infection digestive qui se localise dans ces hernies), une occlusion intestinale, des fistules, ou hémorragies.

Quand la production de gaz intestinaux est importante, se répète et provoque des douleurs intenses, nous vous conseillons de consulter votre médecin traitant, qui pourra le cas échéant vous orienter vers un gastro-entérologue afin de vérifier que cela n’est pas le signe d’une pathologie.

SOS ventre plat, vive les flatulences !

Un ventre ballonné est un ventre rempli de gaz, or il n’existe qu’une façon de s’en débarrasser : péter. Une fois les gaz libérés, le ventre retrouve sa taille normale.

Chacun son parfum

Si seul un pet sur dix sent vraiment, chaque système digestif produit des odeurs uniques en fonction de ses bactéries. Ce qui explique que chacun s’habitue à ses propres odeurs mais ne supporte pas celles des autres… et permet, en cas de changement de parfum, de repérer un éventuel déséquilibre !

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

8 commentaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

Discover more from Togonyigba

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité