ChroniqueSanté

[CHRONIQUE-SANTÉ] La sensibilité dentinaire : causes, manifestations et pistes de traitement

L'hypersensibilité dentinaire

Lorsque sucer une glace, boire un thé fumant, mordre dans une pomme, broyer les os d’un morceau de poulet, couper une galette (kluiklui), etc…deviennent un attentat, une agression à mains armées (Cuillère, fourchette…) contre notre mâchoire, précisément les dents du haut ou même du bas, il n’y a plus qu’à désigner un seul coupable: L’hypersensibilité dentinaire ou aussi appelée sensibilité dentaire

La sensibilité dentinaire, qu’est-ce que c’est ?

En français plus courant, il s’agit de la sensibilité dentaire qui se traduit généralement par une douleur surprenante, aiguë et inconfortable dès que les dents sont mises au contact du chaud, du froid ou même suite à une bouffée d’air frais.

Plus qu’une sensation du moment, c’est une épreuve désagréable qui à moyen, à court et à long terme, limite extrêmement dans le choix des repas et des boissons du sujet qui en souffre.

Dans certains cas, ce dernier ne peut s’en prendre qu’à lui-même du fait du manque d’hygiène bucco-dentaire, de la mauvaise technique de brossage des dents, de l’alimentation peut-être trop sucrée et acide, ou encore d’un traitement post intervention dentaire mal suivi.

En plus clair, la dégradation de l’émail, l’exposition de la racine dentaire, l’accumulation de tartres, une carie, une dent fêlée ou fissurée, un affaissement gingival ou encore un récent plombage peuvent également être à l’origine de la redoutable sensibilité dentaire.

En souffrir silencieusement ou continuellement, supporter cette douleur tous les jours, à chaque bouchée, à chaque gorgée, à chaque inspiration en espérant qu’elle finisse par s’estomper d’elle-même constitue une véritable punition infligée à soi-même alors qu’il existe des possibilités de traitements curatifs et préventifs.

Pour ce qui est du traitement lorsque le mal est déjà fait, il suffit au prime abord de consulter un médecin dentiste et ensuite d’observer quelques règles d’hygiène bucco-dentaire.

Pour prévenir comme pour traiter la sensibilité dentaire, il importe entre autres mesures de procéder au brossage des dents avec une pâte dentifrice au fluor deux fois par jour, changer la brosse à dents tous les deux à trois mois, utiliser une brosse à dents à poils souples et doux, faire des bains de bouche avec les solutions adaptées et suivre un certain régime alimentaire rigoureux.

Une intervention choc qui vise l’atténuation, le soulagement puis la disparition progressive de la sensibilité dentaire, suppose d’abord l’utilisation d’une pâte dentifrice spéciale sensibilité dentaire, le plombage si les racines dentaires sont exposées et plus offensif, la greffe de gencive dans le cas où une rétractation de la dite gencive est observée par le dentiste.

Aussi, puisqu’elles traversent le temps et les générations, les remèdes de grand-mères qui peuvent être incontournables parce que efficaces, aident un temps soit peu en cas de sensibilité dentaire. Elles n’ont peut-être l’air de rien, mais ces astuces dont elles seule ont le secret, peuvent faire des miracles. Ne sont-elles pas merveilleuses ces mamies ?!

Dans le catalogue des recettes liées à ce problème dentaire, se laver les dents avec l’huile de noix de coco, faire un bain de bouche avec de l’eau salée, un gargarisme avec du bicarbonate de soude et de l’eau oxygénée ou mâchouiller lentement clou de girofle ou gousse d’ail frais pourraient freiner la multiplication des bactéries dans la bouche et apaiser la sensibilité et la douleur des dents malades.

Contre son gré, bouder son plaisir, rester impuissant face à son appétit gâché ou se priver de consommer repas, boissons et confiseries (dans les limites bien sûr) par la faute d’un problème de sensibilité dentaire peuvent être comme le disent les ivoiriens, « Lourd comportement ». Autant donc surveiller son régime alimentaire et observer très tôt les bonnes règles d’hygiène bucco-dentaire pour sortir indemne des éventuelles menaces sous toutes leurs formes de sensibilité dentinaire.

Conseil

Seul un dentiste peut confirmer que vous souffrez d’hypersensibilité dentinaire. Si vous ressentez le moindre problème dentaire, demandez toujours conseil à votre dentiste. Si vous souffrez d’hypersensibilité dentinaire, vous pouvez aider à limiter les risques d’exposition de votre dentine, prendre soin de vos dents sensibles et soulager les symptômes douloureux en faisant de simples changements dans votre hygiène bucco-dentaire quotidienne et dans vos habitudes alimentaires.

Anita MARCOS.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité