Diplomatie

BRICS | Johannesburg : la participation d’Emmanuel Macron à ce sommet serait « une rafale inappropriée »

Macron, l'invité inapproprié ?

Le président français Emmanuel Macron a fait part de son souhait de participer au prochain sommet des BRICS qui va se tenir du 22 au 24 août Johannesburg. Moscou, représenté par le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, a condamné la décision de l’Afrique du Sud d’accepter la participation à cette réunion de l’organisation du dirigeant d’un pays hostile envers la Russie. En allusion à la politique hostile de la France envers Moscou, le diplomate russe estime que le président français Emmanuel Macron serait une « rafale » inappropriée au sommet des BRICS.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ribabkov, a estimé que Macron serait un invité inapproprié lors d’un sommet du groupe de pays BRICS, qui doit se tenir à Johannesburg en août, citant la « politique hostile et inacceptable » de la France envers son pays.

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a déclaré mardi que Macron pourrait participer au sommet des BRICS en Afrique du Sud, ajoutant que la décision d’inviter le président « doit être prise, non par la France, mais par les BRICS et en premier lieu par l’Afrique du Sud, qui est l’hôte du sommet ».

Le groupe BRICS, union d’économies émergentes, regroupe le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.

Google 1

Riabkov a critiqué jeudi 22 juin les pays qui mènent une politique hostile envers la Russie, affirmant que les dirigeants de ces États seraient considérés comme des invités inappropriés au sommet de Johannesburg.

« De toute évidence, les dirigeants des États qui poursuivent une politique aussi hostile et inacceptable à notre égard, discutant avec tant d’emphase et de conviction que la Russie devrait être isolée sur la scène internationale et partager la position de l’OTAN sur le fait de nous infliger une soi-disant défaite stratégique – un tel dirigeant est un invité inapproprié des BRICS », a-t-il affirmé. Et de poursuivre : « Et nous ne cachons pas notre approche, avons-nous dit à nos confrères d’Afrique du Sud. Nous espérons que notre point de vue sera pleinement accepté. »

Les dirigeants de la France, de l’Allemagne et de la Pologne se sont réunis à Paris le mois dernier pour soutenir militairement l’Ukraine contre la Russie.

L’Ukraine est impliquée dans un conflit militaire avec la Russie depuis février 2022. Depuis, l’Occident a fourni à Kiev du matériel militaire d’une valeur de plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Macron a promis que le soutien de son gouvernement à Kiev « durera aussi longtemps que nécessaire ».

« Nous devons nous assurer que non seulement la Russie ne gagnera pas cette malheureuse campagne, mais qu’elle ne pourra jamais la répéter », a prétendu Macron.

Moscou a averti à maintes reprises que fournir à Kiev des armes et des équipements militaires occidentaux ne ferait que prolonger le conflit.

Le Kremlin soutient également que les agissements anti-russes de l’Occident, y compris son empressement à inclure l’Ukraine dans l’alliance militaire de l’OTAN et l’expansion de l’alliance jusqu’aux frontières russes, l’ont forcé à déclencher la guerre en février de l’année dernière.

Olivier K.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

18 commentaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité