ActualitésInternationale

Bénin : étouffés par la vie chère et la flambée des prix des produits alimentaires, les béninois annoncent une marche pacifique pour se faire entendre

Les rues de Cotonou risquent d’être bondées de monde ce samedi 26 juin. Les Béninois n’en peuvent plus de la vie chère et de la hausse du prix des denrées alimentaires.

Un regroupement d’organisations de la société civile béninoise a prévu une marche pacifique dans les rues de la capitale économique béninoise.

Environ 3000 personnes sont attendues à cette manifestation.

Selon les explications de Fadel Naro, l’un des organisateurs de la mobilisation, le but de cette marche est de crier le ras-le-bol et d’interpeller « les autorités gouvernementales sur l’urgence de prendre des décisions sérieuses, visibles qui apaiseront systématiquement la souffrance des populations ». Il pense d’ailleurs qu’il est important pour le pouvoir politique d’injecter suffisamment d’argent en vue d’arriver à juguler ma crise.

 » Il faut subventionner les produits de première nécessité et mieux soutenir les plus vulnérables dans cette crise en injectant directement de l’argent », suggère-t-il.

D’après les informations données par les organisateurs de la manifestation aux journalistes de la radio Frissons, un média local de Cotonou, les demandes d’autorisation auraient déjà été déposées sur la table des autorités compétentes.

La crise alimentaire touche en effet tous les pays d’Afrique. Les produits de première nécessité en l’occurrence les céréaliers sont hautement chers et plusieurs foyers tirent le diable par la queue, afin de survivre.

Au Togo, par exemple, le prix de plusieurs céréales a complètement doublé en moins d’un mois, les prix des produits pétroliers viennent d’être augmentés à la pompe, les frais de payage sont un véritable calvaire public et plusieurs porte-monnaies s’étouffent.

En attendant que les autorités togolaises ne se prononcent clairement, et de façon rapide, il vaut mieux suivre le cas béninois de près.

Les manifestations de samedi à Cotonou sont prévues sur 08 heures, et concerneront l’itinéraire de Bio Guerra à la préfecture de Borgou.

José LeDivin

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité