Libre opinion

[LeCoupD’œil] Affaire WiFi Zone au Togo : Encore « du genou sur le cou » des populations !

Des milliers de togolais au Chômage. Encore du genou sur le cou des populations togolaises! Des milliers de jeunes opérateurs de wifi zone seront au chômage. Il y a un ministre qui n’est toujours pas inquiété par les remaniements ministériels. Depuis faure longtemps, elle est là, ça ne va pas dans son secteur mais elle ne parle toujours pas. La communication au Togo devient un luxe. Triste constat. Dans un pays où le taux de chômage est assez considérable, pour prendre ces genres de décisions il faut d’abord penser à la souffrance de la population.

Ailleurs, c’est le gouvernement lui même qui installe wifi gratuitement dans les zones publiques et permet un accès facile à moindre coût aux opérateurs. On dirait que le pouvoir togolais est surpris de la montée fulgurante du business wifi zone au Togo.

À travers l’arcep, le gouvernement togolais a pris une décision qui lui permettra de gagner des milliards de fcfa par mois. La tâche deviendra alors très compliquée pour les jeunes opérateurs qui joignent les deux bouts à travers ce business. Même ma maman qui fait abonnement wifi 2000 fcfa par mois pour se distraire un peu sur les réseaux sociaux et communiquer avec mes frères en Europe sera définitivement inaccessible.

Le pouvoir togolais, en visant des milliards de fcfa ne mesure pas l’impact négatif de cette décision. Non seulement des milliers de jeunes seront au chômage permettant le taux de chômage de s’aggraver mais les populations togolaises seront privées de communication et du divertissement numérique.

Une décision de trop dans un pays décimé par la cherté de la vie et une misère ambiante. Nous avons beau refuser de dénoncer la mauvaise gouvernance arguant qu’on ne parle pas politique mais autant nous resterons silencieux autant nous subirons les conséquences de la mauvaise gestions des politiques. Chaque peuple mérite ses dirigeants!

Google 1

AnaniFifa

Revenons à la décision de l’Arcep

(Togo Officiel) – Au Togo, la fourniture de service de WiFi Zone est dorénavant réglementée et soumise à une déclaration auprès de l’Autorité de régulation des communications électroniques et postes (Arcep). C’est la décision prise le mardi 12 septembre dernier par le régulateur des télécommunications, près de six mois après avoir déclaré l’activité “licite.

Concrètement, l’exploitation de service de WiFi Zone devra désormais se faire “à partir d’un accès internet souscrit auprès d’un opérateur autorisé”, précise-t-il. 

En outre, les fournisseurs de ces services devront souscrire à plusieurs obligations, comme l’identification des clients et utilisateurs, la coopération avec les autorités publiques en cas d’infraction commise à partir d’un service offert, ou encore l’exploitation saine et à des fins licites de services de fourniture. 

Un moratoire de trois mois !

Quant aux fournisseurs actifs avant l’entrée en vigueur de la mesure, le gendarme des télécommunications leur a accordé un délai de trois mois pour se conformer. 

En rappel, au Togo, le Wifi zone participe à l’inclusion numérique en permettant aux consommateurs à faibles revenus d’accéder au haut-débit fixe à des tarifs beaucoup plus abordables.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité