Libre opinion

[LeCoupD’œil] Un homme public n’a plus de vie privée

La popularité, c’est une responsabilité. Quand vous êtes une star, député, maire, opposant, homme populaire ou tout simplement une personnalité publique, vous avez le devoir d’être sage ou d’être indulgent par rapport à pluisieurs faits. Vous ne pouvez pas être une personnalité publique et avoir horreur de l’outrage.

Par exemple, si vous ne pouvez pas supporter l’outrage n’acceptez pas d’être un ministre. Vous ne pouvez pas être une star et à chaque fois porter plainte contre X Y Z pour diffamation ou atteinte à la dignité ou à la vie privée. Celui qui est connu dans un pays a forcément des détracteurs. Il y a toujours quelqu’un qui cherchera à vous diffamer. Si vous êtes populaire, les gens parleront de vous en bien comme en mal. Même si vous êtes un homme « sans défauts » par exemple, il y aura quelqu’un qui cherchera à vous nuire surtout à cette ère des réseaux sociaux où les mensonges vont plus vite que Usain Bolt.

Même si ce qui se dit sur les réseaux sociaux est vrai, l’homme public accusé fait convoquer une cible et lui exige d’apporter les preuves. L’absence de preuves ne veut pas forcément dire que celui qui est arrêté pour diffamation a menti. Non! Il y a des faits réels auxquels tout le monde pense bas, il suffit qu’un courageux les amplifie, il sera immédiatement arrêté pour manque de preuves. Il sera traîné comme un bouc devant les émissaires de la loi d’où l’expression « bouc-émissaire ».

Un homme populaire doit être extrêmement sage et ne pas exposer sa colère à sa guise. Je fais un coucou à un chef d’état d’un pays à 4 mots… non lettres…veuillez m’excuser mon lapsus…

Google 1

Si tous les politiques devaient porter plainte pour atteinte à la vie privée ou diffamation, outrage etc.. tous les journalistes sans exception au Togo seraient en prison y compris moi-même à l’heure où j’écris ce texte. Si les journalistes qui font des réflexions politiques devaient porter plainte pour diffamation, menace ou atteinte à la vie privée les prisons seraient débordées des 1000 temps des partis politiques. Si vous travaillez pour un peuple ou si vous êtes une star même sans offenser, une personne frustrée peut s’en prendre gratuitement à vous.  C’est le prix à payer quand vous êtes populaire ou une personnalité publique.

Des individus peuvent vous diffamer juste parce que votre tête ne leur plaît pas. Un ministre, c’est d’abord un représentant du chef d’état. Si vous devez arrêter les gens pour outrage, atteinte à la vie privée etc…qu’adviendra t-il si vous deveniez chef d’état? Alors tous les journalistes et tous les opposants qui ne seront pas d’accord avec votre gouvernance, les mettrez-vous tous en prison?!  Cela n’a pas de sens. La loi peut vous autoriser à agir, mais moralement votre engagement de jusqu’au boutisme à laver votre honneur peut se retourner contre vous et affecter votre santé mentale. Voilà pourquoi je mets l’accent sur la sagesse de l’homme public. Il y a des gens qui meurent en prison ou quelques semaines après leur sortie de la prison pour des faits qui auraient pu être réglé autrement ( suivez ma tête).

La popularité est un sacrifice. En vérité, certaines diffamations choquent. Mais si vous n’avez pas le cœur de supporter la frustration des gens, alors vous risquez un jour de mettre tout un peuple en prison.

En Côte d’Ivoire, une journaliste a fait arrêter un blogueur pour diffamation. La journaliste avait pleinement raison sauf que le lendemain, tous les blogueurs ont fait plus grave que ce que le blogueur en prison avait dit ? Pourquoi n’avait-elle plus porté plainte contre ceux qui l’ont diffamée de nouveau? Même si le blogueur a servi de bouc-émissaire, le problème n’est toujours pas réglé.

Être ministre, être star ou une personnalité publique dans un pays c’est toute une école de philosophie, c’est une lourde responsabilité civile. Si vous n’avez pas la patience, la sagesse ou encore la capacité de prendre du recul sur certaines situations, sachez que vous allez craquer, vous allez toujours réagir mal et vous serez aux yeux du monde un homme mauvais.

Même si c’est vous qui aviez raison, si vous voulez toujours laver votre honneur parce que quelqu’un vous a diffamé, vous risquez de devenir ridicule aux yeux du public. Vous serez très détesté parce que vous mettez des gens en prison pour diffamation etc… Et pourtant! La loi vous donne raison, mais la société vous condamnera. Alors, il faut choisir!

Du moment où vous êtes un homme populaire, vous devez savoir que vous n’avez plus de vie privée. Si par exemple, vous violentez votre femme et qu’un média en parle, vous avez le droit de porter plainte pour atteinte à la vie privée. Mais un homme public qui est forcément un modèle pour X Y Z doit donner le bon exemple. C’est en ce sens que vous ne devez plus brandir le principe de vie privée. En attendant de parler de diffamation, vos faits et gestes sont suivis peu importe d’où vous êtes.

Même si vous faites condamner un journaliste pour diffamation, moralement parlant, la société ne vous donnera pas raison. Si vous êtes un homme public, un ministre, député ou une star même si vous avez les meilleurs avocats ou des meilleures relations dans un pays vous devez aller à l’école du pardon et de l’indulgence. Ce serait pour votre bien. La popularité ne suffit pas pour avoir une bonne réputation.

Je reconnais qu’avec les réseaux sociaux, il y a trop de provocations, des gens engagés à nuire aux images des personnalités publiques.  Vous avez le plein droit de faire arrêter quelqu’un pour diffamation. Mais vous le ferez jusqu’à quand? Qu’allez vous faire si les gens en Asie, en Amérique, en Europe vous diffament sur les réseaux sociaux ? Serez-vous à la recherche d’Interpol pour les arrêter tous? Moulepossibloo ! L’homme public, star ou ministre doit faire recours à la sagesse pour garder son image.

AnaniFifa

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

18 commentaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité