Échos des ÉcolesÉducation

[Togo-Éducation] Un avant-projet de loi relative à la protection de l’apprenant contre les violences à caractère sexuel en gestation

Dodji Komlan KOKOROKO, ministre des enseignants primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, a ouvert mardi 7 juin à Lomé, un atelier de validation de l’avant-projet de « loi relative à la protection de l’apprenant contre les violences à caractère sexuel au Togo »

Dodji Komlan KOKOROKO, ministre des enseignants primaire, secondaire, technique et de l’artisanat

A part les violences physiques ou sexuelles sur les adolescents en milieu scolaire, la pédophilie selon le ministre, prend une tournure assez inquiétante et surtout avec l’avènement des réseaux sociaux, malgré le code pénal, le code de l’enfant et également la grande loi de 1984. « La loi ne peut pas tout régler et la loi ne réglera pas tout », martelé, le ministre.

Dans ce élan, et le soucis de protéger les apprenants contre les prédateurs sexuels, de trouver des débuts de solutions en vue d’éradiquer ce phénomène, et ou trouver réponses assez adaptées à ce maux bien visible en milieu scolaire, le ministère réuni pendant trois jours en atelier, les acteurs intervenants dans le milieu scolaire à savoir : directeurs centraux, professeurs d’université, défenseurs des droits humains afin qu’ils puissent se prononcer sur les grandes orientations que sont les mesures de prévention, les solutions de lutte contre le phénomène, le renforcement de l’arsenal juridique avant de procéder à la validation de cet avant-projet de loi relative à la protection de l’apprenant contre les violences à caractère sexuel au Togo.

Notons par ailleurs que, la violence sexuelle sur les apprenants peut se produire n’importe où (sur le chemin de l’école, à l’école, à la maison avec le répétiteur, à la plaine de jeu ou dans la communauté) et n’importe quand (le jour ou la nuit).

Bien que la violence sexuelle et physique mette en danger la santé, la dignité, la sécurité et l’autonomie de ceux et celles qui la subissent, elle reste entourée d’une culture du silence.

Google 1

La culture du silence désigne tous les comportements et attitudes dans notre société [principalement africaine] qui minimisent, normalisent ou encore encouragent ces violences.

Céline

Crédit photos : internet

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

47 commentaires

  1. I blog often and I seriously appreciate your information. This
    article has really peaked my interest. I will take
    a note of your website and keep checking for new details about once
    a week. I subscribed to your Feed as well.

  2. hello there and thank you for your information – I have certainly picked up something new from right here.
    I did however expertise a few technical points using this website,
    since I experienced to reload the site many times previous to I could get
    it to load correctly. I had been wondering if your web host is
    OK? Not that I’m complaining, but slow loading instances times will sometimes affect your placement in google
    and could damage your high-quality score if advertising and marketing
    with Adwords. Anyway I’m adding this RSS to my email and can look out for a lot more
    of your respective interesting content. Ensure that you update this again very soon.

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité