Pub0
Religion

Religion : Les reliques de la « vera cruz », Une superstition : La vraie croix de Jésus-Christ n’a jamais été retrouvée

Les chrétiens du monde entier ont célébré la semaine dernière la fête de la pâque. Il est admis dans la foi chrétienne que la pâques est la commémoration de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ. Et parlant de mort de Jésus, il est aussi admis qu’il a été cloué sur une croix sur ordre du préfet romain de l’époque, Ponce Pilate.

Mais qu’est-il advenu de cette croix, après que Jésus soit enterré ? A-t-elle été retrouvée ?

Plusieurs affirment que la croix de Jésus a été retrouvée à Jérusalem au quatrième siècle. Des dizaines de monastères et d’églises dans le monde affirment avoir au moins un morceau de la « vera cruz » sur leurs autels, pour la louange de leurs fidèles.

Mais pour plusieurs scientifiques du monde entier, il est difficile d’approuver l’authenticité de ces morceaux de bois disparates dans ces lieux de culte.

« Le plus probable est que ce bois n’est pas la croix où Jésus a été crucifié, car beaucoup de choses auraient pu arriver à ce morceau de bois. Par exemple, les Romains auraient pu la réutiliser pour une autre crucifixion, à un autre endroit et avec d’autres personnes », estime Candida Moss, professeur d’histoire des évangiles et du christianisme primitif à l’université de Birmingham.

Plusieurs chrétiens de l’époque ne conservaient pas des objets liés à la présence physique de Jésus, parce qu’ils vivaient la persécution. Les idées rattachées aux reliques de quelques natures que ce soient, ne sont que des superstitions à caractère obscurantiste afin de remplir les poches au travers des pèlerinages.

Quit à l’humain, surtout aux Africains de se réveiller.

José

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez