Afrique

Niger | Tentative de coup d’état ou mouvement « anti-républicain » « en vain » ?

Mercredi, 26 juillet 2023, des gardes présidentiels retenaient le président nigérien, Mohamed Bazoum dans son palais de Niamey, la capitale, dans ce que les pays voisins ont qualifié de tentative de coup d’État, mais que la présidence a qualifié de mouvement « anti-républicain » « en vain ».

Le président Mohamed Bazoum

Les auteurs de ce coup de force, les éléments du général Omar Tchiani, refusent de libérer le président malgré un ultimatum de l’armée.

Général Omar Tchiani

Tôt le matin, le chef de l’État du Niger, Mohamed Bazoum a été retenu par des mutins dont le nombre exact reste inconnu. C’était une tentative de coup d’État orchestré par le général Omar Tchiani, qui est le commandant du régiment de la garde présidentielle depuis près de 10 ans.

Dans un message publié sur Twitter, rebaptisé « X », ensuite supprimé, la présidence du Niger avait indiqué que « des éléments de la garde présidentielle (GP) ont engagé un mouvement d’humeur antirépublicain et tenté en vain d’obtenir le soutien des forces armées nationales et de la garde nationale ».

« L’armée et la garde nationale sont prêtes à attaquer les éléments de la GP impliqués dans ce mouvement d’humeur s’ils ne reviennent pas à de meilleurs sentiments », ajoutait la présidence en affirmant que « le président de la République et sa famille se portent bien ».

Google 1

Des soldats, le doigt sur la gâchette, debout ou assis dans des pick-up équipés de mitrailleuses, étaient visibles devant le siège de la télévision publique à Niamey et dans les rues y menant, sans toutefois entraver la circulation.

Si les dernières informations se veulent rassurantes sur son état de santé, la Cedeao a dénoncé une tentative de coup d’État.

Le principal bloc régional et économique d’Afrique de l’Ouest, la CEDEAO, s’est ditm préoccupé par une tentative de coup d’État et a appelé les comploteurs à libérer Bazoum.

« C’est avec stupeur et consternation » que la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cédeao) « a pris connaissance de la tentative de coup d’État au Niger », indique un communiqué de l’organisation régionale qui « appelle les auteurs de cet acte à libérer immédiatement et sans condition le président de la République démocratiquement élu ».

Depuis sa prise de fonction à la tête de la CEDEAO, Tinubu a décidé de décourager la question du changement antidémocratique de gouvernement par l’armée dans la région. Ce dernier a déclaré ce mercredi, qu’une mission de la CEDEAO, avec à sa tête, le béninois Patrice Talon, avait été envoyée en République du Niger pour intervenir dans la tentative de coup d’état, toujours en cours au Niger.

L’Union africaine a également condamné ce qu’elle a appelé une tentative de coup d’État et a exhorté les soldats « criminels » impliqués à retourner immédiatement dans leurs casernes.

La France condamne « fermement » toute tentative de coup d’état et s’associe à l’Union Africaine et la CEDEAO pour un retour à la norme.

Les Etats-Unis condamnent les efforts visant à détenir ou à renverser le fonctionnement du gouvernement démocratiquement élu du Niger

Les Etats-Unis condamnent les efforts visant à détenir ou à renverser le fonctionnement du gouvernement démocratiquement élu du Niger, a déclaré mercredi le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, et a appelé à la libération du président Mohamed Bazoum après qu’il ait été détenu dans son palais.

« Nous exhortons spécifiquement les éléments de la garde présidentielle à libérer le président Bazoum de sa détention et à s’abstenir de toute violence », a déclaré Sullivan dans un communiqué. La Maison Blanche surveillait la situation pour assurer la sécurité des citoyens américains, a-t-il ajouté.

Le porte-parole de la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a déclaré aux journalistes qu’il n’y avait pour l’instant aucune discussion sur les évacuations d’Américains du Niger et a déclaré que les États-Unis recueillaient toujours des détails sur l’évolution de la situation.

Le département d’État américain a déclaré être en communication avec l’ambassade des États-Unis à Niamey.

Le Niger, pays en proie à la violence jihadiste dans plusieurs parties de son territoire, est dirigé par le président démocratiquement élu Mohamed Bazoum, au pouvoir depuis avril 2021.

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

19 commentaires

  1. You can certainly see your enthusiasm in the work you write.
    The world hopes for more passionate writers like you who aren’t afraid to mention how
    they believe. All the time go after your heart.

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité