Monde

« Je m’excuse » : Vingt ans de prison pour un prêtre coupable de multiples viols sur mineurs

Le prêtre Pierre de Maillard, 56 ans, a été reconnu coupable de viols et agressions sexuelles sur 27 mineurs survenus de 1995 à 2020

« Cette peine maximale ne supprime pas votre part d’humanité », a déclaré vendredi le président de la cour d’assises de Vendée (France) après avoir prononcé la condamnation à vingt ans de réclusion d’un prêtre intégriste

« Il est abattu mais il l’accepte. A priori, il ne fera pas appel ». Vendredi, la cour d’assises de Vendée a prononcé une condamnation de vingt ans de réclusion à l’encontre d’un prêtre intégriste. Pierre de Maillard, 56 ans, a été reconnu coupable de faits de viols et d’agressions sexuelles sur 27 mineurs survenus de 1995 à 2020, date de dépôt des premières plaintes.

Une peine de sûreté a été prononcée pour les deux tiers de la durée d’incarcération de l’homme d’Église. Prêtre de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX), non reconnue par l’Eglise catholique, l’homme fera également l’objet d’un suivi sociojudiciaire et d’une obligation de soins. Avant que le jury ne se retire pour délibérer, le prêtre avait prononcé ces mots : « je m’excuse, pardon, je m’excuse, pardon ».

Les victimes, seize garçons et onze filles, avaient en majorité entre douze et quinze ans au moment des faits. Certains des viols et agressions ont été commis sur plusieurs enfants d’une même famille et au domicile des parents. Après l’énoncé de sa peine, l’avocat du prêtre Me Bertrand Maillard a estimé que son client avait « entendu ce verdict qui est important ».

Google 1

Pierre de Maillard était en poste au prieuré Notre-Dame-du-Rosaire à Saint-Germain-de-Prinçay (Vendée) lorsque l’affaire a éclaté en octobre 2020, trois mois après le dépôt de deux premières plaintes. D’autres victimes s’étaient alors rapidement fait connaître. Le parquet de La Roche-sur-Yon évoquait 19 victimes en 2020. Près d’une dizaine d’autres seront mises au jour au cours de l’instruction.

« Les victimes étaient enfermées dans une prison par ce pervers manipulateur, ce sont les experts psychiatres qui l’ont ainsi qualifié », a estimé l’avocat de 24 des 27 victimes. Selon Me Hugues de Lacoste Lareymondie, le prêtre a nié les viols devant la cour tout en reconnaissant que « la pédophilie infeste tout (son) être ».

« Des larmes de joie et de soulagement »

« Il y a des larmes de joie et de soulagement aujourd’hui et puis on a tissé un lien dans l’adversité, on s’est tous serré les coudes », a réagi une femme victime du prêtre, restée fidèle à la fraternité. Fondée en 1970 par Marcel Lefebvre (1905-1991), la Fraternité Saint-Pie X rejette « la Rome de tendance néomoderniste et néoprotestante » née, selon elle, du concile Vatican II (1962-1965) et célèbre ses messes en latin.

Avec 20 Minutes

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

10 commentaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité