Société

Une décision des responsables islamiques a conduit la foule à brûler vif un homme devant sa mère

La vie est un mystère. Certaines réalités comme celle-ci ont vu le jour déjà bien longtemps et certaine raisons sont difficiles à percevoir. Une décision des responsables islamiques a conduit la foule à brûler vif un homme devant sa mère.

L’histoire se passe dans la région du gouvernement local de Darazo de l’état de Bauchi au Nigéria. Une seule décision des dirigeants de la communauté islamiques a fait qu’une foule de jeunes en colère a brûlé à mort un homme pour avoir prétendument insulté le prophète Muhammad devant le regard impuissant de sa mère.

« Le jeune homme a été tué par une foule dans la ville de Sade pour avoir insulté le prophète Muhammad » a indiqué un témoin oculaire

De son vrai nom, Talle Mai Ruwa, l’homme brûlé vif a été traîné mardi 30 mars dernier, hors de sa maison par la foule et incendié de force après avoir été attaché à un vieux pneu de voiture. Selon un témoin oculaire, les jeunes du village ont donné de l’argent pour acheter l’essence qui a été utilisée pour brûler ce dernier. Cet acte « inhumain » se passait en face de la pauvre mère de Talle Mai Ruwa. Elle regardait en larmes les flammes consumer son fils sans rien faire car la foule était vraiment en rage.

Selon les informations, avant sa mort, Talle Mai Ruwa a été emmené devant les religieux islamiques pour être interrogé, sur les faits qui lui étaient reproché. Les ecclésiastiques islamiques ont alors prononcé un jugement et l’ont condamné à être tué. C’est cette décision qui a conduit la foule à brûler vif ce dernier.

Notons que les internautes qui ont vu la vidéo et les photos de cet homme brûlé vif, ont condamné le verdict et l’acte posé par la foule en colère.

Solange A.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité