Société

Une femme amoureuse refuse de demander divorce malgré les coups de bâton de son mari

L’amour est un sentiment que l’être humain ne peut jamais décrire avec exactitude. Une personne qui aime sincèrement peut poser des actes inimaginables ou même peut subir des choses inédites à cause de l’amour. Oh l’amour, quand ça nous tient, dit-on, l’on porte des ailes. Une femme mariée qui est battue depuis longtemps par son mari refuse de demander divorce par amour selon les médias locaux du Ghana.

Selon notre source, Alice, la femme qui reçoit les coups de bâton, a tenue informer son entourage en pensant que son mari, Columbus Effiong, arrêterait ses actes, mais elle venait de lui donner une occasion favorable pour en faire d’avantage.

Alice Effiong a déclaré que son mari Effiong avait épousé une policière en 2017, la femme a préféré le divorce et partie car il la battait aussi. À en croire la dame, son mari Columbus Effiong, avait battu son ex femme à cinq reprises sans infraction tangible commise par l’épouse policière à l’ époque.

Alice souffre depuis très longtemps, et la dernière qu’elle décrit comme une animosité est celle dont ses dents ont été assommées par son mari.

Par les liens du mariage ils ont eu trois magnifiques enfants, deux garçons une fille, malgré le côté animal qu’elle reproche à son homme, elle le loue pour avoir payé leurs frais de scolarité.

Après une bagarre entre elle et son homme, Alice Effiong est allée à l’hôpital pour une consultation cette fois-ci assez particulier car ses dents ont été touchées par son mari lors de leur dernière bagarre.

« Je viens de l’ hôpital et le médecin m’a dit qu’ils installeraient les dents artificielles dans ma bouche » a-t-elle déclarée en ajoutant qu’elle aime toujours son mari Columbus et qu’elle ne veut pas divorcer de lui, mais que les coups doivent cesser. De son côté, le mari accuse sa femme Alice. Dans une conversation vidéo faite avec Columbus, il se plaint que sa femme le pousse toujours à lui porter main.

« Si c’est une prison, je suis prêt, même si c’est pour 10 ans, je serai heureux, donc elle ressentira le poids de ce que je ressens, les frais de scolarité et l’ alimentation » a- t- il déclaré.

Pour information, il s’est plaint du fait que sa femme agit de manière irresponsable depuis longtemps.

Hubertine A.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité