Société

Togo/Faure Gnassingbé accède aux cris de détresse du togolais…

Avec une solennité absolue et un enthousiasme remarquable, le ministre de l’économie et des finances de notre pays, Sani Yaya, a porté vendredi à la connaissance du public togolais, une liste de 10 mesures prises par le président de la République, Faure Gnassingbé dans le but d’aider le citoyen togolais à tenir, ne serait-ce que partiellement, face à la vie chère qui devient désormais endémique aussi bien au Togo que partout dans le monde.

Selon ce communiqué, particulièrement personnalisé, lu au nom du président de la République, la valeur indiciaire des salaires et pensions de retraite sera immédiatement revue à la hausse de 10%. Ce qui constitue un montant cumulé annuel de 22,5 milliards de francs CFA que l’État va devoir rajouter à la masse salariale…

La pension de retraite sera additionnellement valorisée de 5% pour les retraités de l’administration publique et privée. A cela s’ajoute une indemnité mensuelle de 10.000f pour le transport au profit de tous les agents de l’administration publique, ce qui coûtera annuellement 8,8 milliards à l’Etat.

Le président Faure a par ailleurs indiqué que le budget de l’Etat consent 7,5 milliards de FCFA pour gratifier les fonctionnaires de l’administration publique et les retraités du reliquat d’un mois d’avance sur salaire qui leur avait été accordé en janvier et dont le remboursement était échelonné sur les 12 mois de l’année.

Les parents d’élèves vont aussi bénéficier d’une gratification monétaire spéciale de 3 milliards pour garantir les fournitures scolaires à leurs enfants, en plus de 2,5 milliards de FCFA de subvention servant à l’acquisition de manuels d’écriture et de lecture au bénéfice des élèves de l’enseignement primaire.

Google 1

En septième point, Faure Gnassingbé annonce augmenter la subvention sur les engrais de 6 milliards de FCFA pour stabiliser leur prix au profit des agriculteurs. La subvention sur les produits pétroliers sera portée à 37,8 milliards soit une augmentation de 30 milliards sur le montant précédemment annoncé. Il en est de même du gaz domestique dont la subvention connaîtra un supplément de 7,7 milliards de FCFA.

Les mesures fiscales prises en faveur du secteur privé dans le cadre de l’Etat d’urgence sanitaire seront toujours en vigueur, en plus des discussions en cours avec les partenaires sociaux et le secteur privé aux fins de revoir à la hausse le salaire minimum interprofessionnel garanti SMIG.

En dix points donc, le chef de l’État a marqué son intervention dans la vie directe de toutes les couches socioprofessionnelles du pays en y injectant davantage de ressources du contribuable togolais.

En connaissance de cause, Faure Gnassingbé a clos son communiqué en exhortant ses concitoyens « à plus d’ardeur au travail », car en vérité, c’est seul ce travail du contribuable qui génère les moyens dont dispose le dirigeant pour accéder aux besoins de son peuple.

Luc Abaki

OBJECTIF one

Togonyigba Groupe de presse

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité