Monde

Royaume-uni/ Élection de Mme Liz Truss comme cheffe du gouvernement. Voici les dossiers épineux qui l’attendent

Le Royaume Uni a une nouvelle première ministre, Mme Liz Truss qui remplace Boris Johnson poussé à la porte par sa famille politique.

Liz Truss a été élue ce lundi par les conservateurs britanniques pour devenir Première ministre et succéder à Boris Johnson. Sans surprise, la ministre des Affaires étrangères de 47 ans s’impose largement (57%) face à son ancien collègue des Finances Rishi Sunak (43%). Liz Truss qui promet « gouverner en tant que conservatrice », devient ainsi, la 15e personne à siéger au 10 Downing Street sous le règne d’Elizabeth II.

Elle fera face à de nombreux dossiers chauds de l’heure  comme :

✓L’explosion des prix
La grogne sociale enfle avec l’inflation : 10,1 % déjà en juillet. Le gouvernement a choisi de libérer du pouvoir d’achat en baissant les taxes. Mais les classes populaires ne payent que peu, ou pas, d’impôts. Les grèves dans plusieurs secteurs économiques majeurs (transports publics, poste, ports…) se sont enchaînées durant l’été pour réclamer des hausses de salaire. Liz Truss, avant même la fin du vote du parti tory, a annoncé qu’elle ne laisserait pas le pays se faire rançonner ​par les syndicats.

La Banque d’Angleterre a tenté d’intervenir début août en relevant ses taux directeurs à 1,75 %, le niveau le plus élevé depuis la crise financière de 2008. Mais au détriment des entreprises et des particuliers, qui vont emprunter plus cher alors qu’ils sont déjà étranglés par la hausse générale des prix. Des aides ciblées pour les ménages les plus modestes sont espérées de la part de la nouvelle cheffe du gouvernement, même si Liz Truss en avait accepté le principe qu’à la toute fin de campagne et de manière très ciblée.


✓ Des factures d’énergie en forte hausse
Autre grande inquiétude pour la population britannique, l’explosion du montant des factures d’énergie. Elles devraient atteindre 4 229 € en octobre (contre 1 655 € un an avant en 2021) et culminer à 5 000 € en janvier selon les prévisions économiques. Un mouvement citoyen a même été lancé pour suspendre en octobre le prélèvement automatique pour leurs factures de gaz et d’électricité. Ce mouvement, « Don’t Pay UK » a été rejoint par 120 000 signataires.


La presse anglaise annonçait lundi matin que Liz Truss pourrait geler les prix de l’énergie, contrairement à ce qu’elle avait défendu durant toute la campagne. Son équipe de campagne a aussi rencontré de nombreuses entreprises pétrolières et gazières pour de potentielles attributions de licences d’exploitation en mer du Nord.

Olivier KOUDJO

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité