Pub0
Santé

GASTRONOMIE & SANTE / Cube de bouillon: du toxique dans nos assiettes… Recette de grand-mère pour avoir du cube naturel bio

Comme un colonisateur, il a pris d’assaut tous les repas et mets consommés par le commun des mortels ici et partout ailleurs. Il a pour tout dire, totalement investi la cuisine africaine et mondiale. En effet, De Lomé, au Burkina Faso, en passant par la Côte-d’Ivoire, le Sénégal, pour s’arrêter sur le Bénin, le cube de bouillon, dans les cuisines africaines occupe une place de choix. Plus loin en arrière, et pour des raisons d’assaisonnement en cuisine, pour relever le goût des repas, le cube de bouillon ou le bouillon cube, fut inventé dans les années 1880 par Claude Émile Théodore Urbain pour qu’ il s’agissait juste d’extrait de viande. Seulement qu’au fil des années, le cube de bouillon a connu maintes modifications visant à la base, à améliorer ou enrichir la cuisine.

Origine des cubes de bouillon Maggi

Le cube Maggi, c’est du glutamate (mono sodium de glutamate) auquel on a rajouté un arôme (artificiel) de poulet, ou de viande, ou de poisson, ou de crevette. Le cube Maggi a été créé en 1886 par le suisse Julius Maggi pour les ouvriers pauvres qui connaissaient une situation sociale difficile et qui ne s’alimentaient pas correctement car la viande et le poisson coûtaient très cher. Alors pour donner un goût de viande et de poisson dans leur bouillon Julius Maggi leur imposa le cube Maggi avec ses célèbres couleurs rouge et jaune sur l’emballage. En 1886 le traité de Berlin va autoriser les pays colonisateurs à exporter tout ce qu’ils veulent dans leurs colonies qui sont majoritaires en Afrique. C’est ainsi que Julius Maggi se dit que s’il y a des personnes qui ne peuvent s’acheter de la viande ou du poisson en Europe cela est donc pire en Afrique. Alors il l’exporte et lance ingénieusement sa publicité avec les couleurs jaune et rouge qui sont concurrentes des couleurs rouge et blanc de la marque Coca Cola à l’époque. Ce produit connaît alors un grand succès pour certaines raisons: il se conserve plus longtemps à haute température et il y a en plus possibilité de donner le goût de la viande ou du poisson.

Dès 1910 les Africains ont commencé à le mettre dans tous les plats de génération en génération jusqu’à ce jour. Cent millions de cubes sont vendus chaque jour en Afrique et dans toute l’Afrique à telle enseigne que pour éviter des problèmes d’importation les suisses ont créé onze usines dans le continent avec ce risque de santé publique de 40% de sel. Consommer du cube Maggi chaque jour de cuisine revient a augmenter les risques cardiovasculaire : hypertension, diabète et … Surtout accident vasculaire-cérébrale (AVC). Sournoisement et sans qu’on ne s’en aperçoive le cube Maggi est le premier responsable des AVC.

Consommation de cubes par les africains : Source d’hypertension, diabète et surtout des accidents vasculaire-cérébrale (AVC)

La mayonnaise a effectivement pris puisque le cube de bouillon est utilisé dans toutes les cuisines du monde ,et aujourd’hui ,il est pratiquement impensable voir inimaginable de s’en séparer , au point d’assimiler le cube de bouillon à une drogue à laquelle on est accroc et qui pourrait appeler à une cure de désintoxication dans des centres spécialement prévus pour la cause. Cet exemple pourrait friser de l’imagination fertile et même de l’exagération mais les Africains sont-ils vraiment conscients de ce qu’ils consomment à travers le bouillon cube? Savent-ils seulement à quels dangers sanitaires le fait d’adopter le cube  expose ? Sel ,maltodextrine, exhausteurs de goût (Glutamate, guanylate, inosinate ou extrait de levure ,de l’huile ,des arômes artificiels, des additifs alimentaires, féculents ,produits synthétiques, et l’ajout de viande ,de légumes et de sucre selon le produit et la marque ,constituent les composantes d’un seul petit cube ,donc plus de 15 ingrédients qui ne sont pas forcément recommandés sur le plan santé.

Plus gros problème encore, les ingrédients suscités sont source de graves maladies pour l’Homme. En effet , l’espérance de vie aujourd’hui se trouve considérablement baissé  par des maux tels que le Diabète ,l’hypertension, l’obésité ,la faiblesse sexuelle ,les saignements vaginaux, des troubles uro-génitaux ,le gonflement de la prostate ,les maladies de Parkinson et d’Alzheimer ,des troubles cardiaques ,la gastrite ,des troubles de comportement chez l’enfant ,d’une manière ou d’une autre occasionnée par la consommation excessive de bouillon cube. S’il faut rappeler que l’Organisation Mondiale de la Santé OMS recommande le seuil de la consommation quotidienne du sel à 5g ,l’autre réalité indique cependant une dose excessive de sel dans le cube , qui à la consommation et à long terme pourrait être responsable des maladies cardio-vasculaires ,de l’hypertensions, d’Accidents Vasculaires Cérébraux AVC ,et de certains cancers (Estomac) ,de l’ostéoporose également. Des problèmes sanitaires graves qui pourraient tout simplement être évités si l’on retournait aux vieilles habitudes culinaires, c’est à dire aux recettes de grands-mères qui pour la plupart étaient des cordons bleus, sans pour autant utiliser les cubes « Magiques ».

La recette de grand-mère pour avoir un cube naturel et bio

En effet, les crevettes fumées, le poivre, le gingembre, l’ail sont des ingrédients qui font des merveilles en assaisonnement de sauces diverses et de recettes variées .Ils relèvent le goût et rendent les repas goûteux. D’autres cuisinières conservatrices par contre, préfèrent les mélanges à base de légumes pour assaisonner leurs plats. Par exemple , le « mélange vert » , composé avec 02 oignons verts ,deux poivrons ,03 piments vert ,10 gousses d’ail ,01 cuillère à café de sel ,01 cuillère à café de poivre et une cuillère à soupe d’huile pour deux pots moyens. Pour préparer cette fameuse mixture plus naturelle que chimique, éplucher l’oignon, laver puis couper grossièrement les légumes. Mettre tous dans un robot hacheur (mixeur électronique) ou hacher manuellement. Ajouter ensuite 01 cuillère à soupe d’huile puis mélanger ; mettre le tout dans des pots et surtout conserver au frais. Il existe autant d’autres petits mélanges et recettes faits-maison qui peuvent valablement remplacer le célèbre cube de bouillon et en même temps, garantir une meilleure santé aux populations d’ici et d’ailleurs.

Se séparer définitivement du cube serait l’idéal, mais ce n’est pas vraiment un combat gagné d’avance puisque l’utilisation et la consommation de ce cube bouillon mis en cause, est déjà ancrée dans les habitudes culinaires et alimentaires de millions d’africains. Il est à noter que cette tendance est l’expression d’un attachement plutôt solide à ce condiment. Cependant, commencer par diminuer petit à petit les doses de bouillon cube dans l’assaisonnement des sauces et différentes recettes. Abandonner progressivement cette habitude favoriserait le salut sanitaire pour toutes et pour tous.

Céline N’DANIKOU.

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez