NationalePOLITIQUE

Élections régionales et législatives au Togo : La DMK, ira ou n’ira t’elle pas ?

Le train des élections législatives et régionales est-il encore parti sans la Dynamique Monseigneur Kpodzro ?

En conférence de presse au siège de la CDPA vendredi 31 mars 2023, la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK, opposition) s’est prononcée sur sa participation ou non aux futures élections régionales et législatives au Togo.

Concernant les régionales, la DMK qui regroupe sept partis politiques de l’opposition et six organisations de la société civile, estime ne pas trouver aucune opportunité, aucune urgence, dès lors que la feuille de route issue du séminaire national sur la décentralisation, organisé en 2016 à Lomé, n’est pas respectée, et que les communes ont de la peine à assumer leurs missions, en raison des multiples entraves administratives, du déficit de moyens financiers et d’équipements.

Selon la Dynamique, le pays traverse une crise grave et les allocations budgétaires qui vont servir à payer les sénateurs dont les résultats sont incertains, peuvent mieux servir à d’autres secteurs essentiels et directement liés à la vie des populations qui traversent une précarité extrême.

« Les Togolais manquent de l’essentiel. Les besoins de base de nous togolais ne sont pas, à ce jour, satisfait. Alors pourquoi gaspiller les ressources pour organiser encore des élections qui ne feront qu’en rajouter… Utilisation plutôt ces ressources pour nous occuper au moins des besoins des Togolais ou une partie en entendant de faire une bonne évaluation de la décentralisation telle qu’elle a déjà démarré. Nous disons que ce n’est pas opportun d’organiser ces élections régionales », a laissé entendre la coordinatrice de la dynamique, Brigitte Kafui Adjamagbo.

Quant aux élections législatives qui sont aussi annoncées avant la fin de l’année, la DMK affirme tout de même que c’est un rendez-vous important dans la vie du pays.

Google 1

« Nous sommes des républicains, ces élections constituent un rendez-vous important et peuvent contribuer à quelques choses dans le pays ! » confie Mme Adjamagbo.

« Ça peut changer la trajectoire de ce pays et c’est important aussi pour le combat que nous menons à la DMK et nous l’avons redit, nous nous battrons », poursuit-elle

La DMK demande au pouvoir en place de poser des mesures urgentes notamment le retour de Mgr Kpodzro et d’Agbéyomé Kodjo, la libération des prisonniers politiques, la sécurisation de tout le territoire national, la réforme de la cour constitutionnelle entre autres.

Aussi, la Dynamique lance un appel à la mobilisation générale pour, dit-elle, obtenir la transparence et l’inclusivité des prochaines élections législatives.

À la jeunesse togolaise, aux femmes, aux hommes, aux partis politiques et aux organisations de la société civile, la DMK appelle à un engagement patriotique pour créer le pacte de la délivrance finale.

Elle profite pour rappeler que la cour de justice de la CEDEAO a tranché en faveur du patriarche et que l’imminence de son retour reste une question d’actualité de même que le président AGBÉYOMÉ.

Le train des élections législatives et régionales est-il encore parti sans la Dynamique Monseigneur Kpodzro ?

L’on s’en souvient de cette fameuse déclaration du ministre Gilbert bawara à la veille des législatives de 2018, face au dilemme de l’opposition réunie dans la c14 au lendemain de la révolution du parti national panafricain (pnp), lorsqu’il disait » le train des législatives est parti » Et la réponse de la coordinatrice de la c14 ne s’est pas fait attendre » nous demandons à Gilbert bawara que son train retourne à la gare « a rétorqué Brigitte kafui adjamagbo Johnson. Mais rien n’y fit, et les législatives étaient passées comme une lettre à la poste, avec aujourd’hui un parlement togolais taillé sur mesure.

Dès lors la question qui taraude les esprits est celle de savoir si l’opposition qui avait boycotté les législatives de 2018 retombera t- elle encore dans les mêmes erreurs ?

En tout cas, pour l’heure, la coordonnatrice de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), principal soutien d’Agbéyomé Kodjo à la présidentielle de février 2020, ne confirme rien, même si d’aucun analyste politique croit que la DMK ne compte pas boycotter les prochaines élections régionales et législatives, l’on continue toujours de se demander si la Dynamique ira ou non à ces futures élections qui vont se dérouler probablement d’ici la fin de l’année au Togo.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité