Afrique

Elections générales au Gabon |  Plus de 846 000 électeurs attendus ce samedi 26 août 2023 dans les bureaux de vote 

Les Gabonais sont appelés ce 26 août à élire leur président de la République, leurs députés et leurs élus locaux L’enjeu principal de ce triple scrutin présidentiel, législatif et local au Gabon est de savoir si l’opposition parviendra à mettre fin au règne de plus d’un demi-siècle des Bongo père et fils et du Parti Démocratique Gabonais (PDG).

Ali Bongo (à gauche) et Albert Ondo Oss (à droite), les deux principaux candidats ce triple scrutin présidentiel, législatif et local au Gabon

Ali Bongo Ondimba, candidat à sa propre succession, sera face à treize candidats se réclamant de l’opposition. Alternance 2023, la principale coalition de l’opposition qui comptait 6 candidats, porte son choix sur le Pr Albert Ondo Ossa, 64 ans. La plateforme se définit comme « un cadre privilégié de concertations et d’actions communes en vue de constituer une alternative crédible au pouvoir en place en 2023. »

Plus de 846 000 électeurs gabonais sont attendus ce samedi 26 août 2023 dans les bureaux de vote en vue de la présidentielle, des législatives et des locales. Mais, toutes les attentions semblent focalisées sur la présidentielle où Ali Bongo Ondimba, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG) présenté comme super favori pour avoir suffisamment investi le terrain depuis plus d’un an, et Albert Ondo Ossa, candidat de la coalition « Alternance 2023 » entré en campagne il y a quelques jours, constituent la principale affiche de ce scrutin.

Le président est désigné par un vote à un seul tour, et le candidat avec la majorité relative sort vainqueur. Cependant, l’exécutif a apporté quelques modifications quelques mois avant le scrutin. Désormais, les électeurs utilisent un bulletin unique pour voter. Cela signifie qu’une personne souhaitant voter pour un député dans sa circonscription doit également voter avec le même bulletin pour le candidat présidentiel de son parti, et vice versa.

Google 1

Les Gabonais vivant à l’étranger ne peuvent voter que pour l’élection présidentielle. Pour les élections législatives et locales, la résidence au Gabon est requise.

En prélude à ce scrutin, le gouvernement a annoncé un train de mesures visant à garantir la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire national gabonais. Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur a surtout déploré jeudi au cours d’une communication « un climat délétère » susceptible d’« impacter la stabilité de la paix » du fait de certaines déclarations « porteuses d’une rare violence psychologique», « des actes d’incivisme » et « des barricades ».

Lambert-Noël Matha a par la même occasion annoncé la fermeture des frontières terrestres et maritimes, à l’exception de l’espace aérien, vendredi soir dès 22h et ce, jusqu’à samedi minuit.

Il faut rappeler que l’actuel président, Ali Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 14 ans, brigue un troisième mandat à la tête du Gabon, un pays qu’il dirige depuis 2009. Son père Ali Bongo a, quant à lui, dirigé ce pays d’Afrique centrale pendant 41 ans.

Par ailleurs, pour ce triple scrutin présidentiel, législatif et local , le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha a invité la population à la pondération.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

12 commentaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

Discover more from Togonyigba

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité