Éditorial

[ÉDITORIAL] SEM Faure Essozimna Gnassingbé, architecte de la paix et médiateur émérite en afrique-Écoute cet appel à la clémence pour les journalistes Loïc Lawson et Anani Sossou

Anani Sossou et Loïc Lawson-Avla

Le paysage politique africain voit émerger un leader dont l’influence transcende les frontières nationales, et dont l’engagement en faveur de la paix et du dialogue ne peut être ignoré. Le Président de la République, Faure E. Gnassingbé, incarne une figure emblématique, un homme dont la vision et les actions ont façonné positivement le cours de la diplomatie africaine contemporaine.

Au cours des dernières années, le Président Faure E. Gnassingbé s’est positionné comme le médiateur de prédilection dans la résolution des crises et des conflits qui ponctuent le continent. Sa philosophie politique, axée sur la paix, le dialogue inclusif et la tolérance, a transformé le Togo en un acteur clé dans la recherche de solutions constructives aux défis complexes qui secouent l’Afrique.

Il n’est guère de crise en Afrique à laquelle le chef de l’État togolais n’ait pas été sollicité. Son rôle central dans la médiation actuelle entre le Mali et la Côte d’Ivoire, ainsi que dans d’autres foyers de tension tels que le Niger et le Tchad, témoigne de sa crédibilité et de sa capacité à apporter des solutions équilibrées.

Le Président de la République, Faure E. Gnassingbé va au-delà des discours en démontrant un leadership concret. Son implication dans des questions cruciales liées au développement, au bien-être des populations, à la démocratie et à la bonne gouvernance sur le continent en fait un acteur incontournable dans les débats qui façonnent l’avenir de l’Afrique.

Cependant, la récente arrestation des journalistes Loïc Lawson et Anani Sossou suscite des inquiétudes profondes quant à la préservation des principes fondamentaux de la liberté d’expression au Togo. Ces journalistes, loin d’être des criminels, sont des voix essentielles dans la protection des droits démocratiques et du droit du public à être informé.

Google 1

Nous lançons un appel pressant au ministre plaignant afin qu’il entende ces voix multiples qui s’élèvent en faveur de la clémence. Il est crucial de reconnaître la contribution des journalistes à la société et de garantir leur liberté d’exercer leur métier sans crainte de représailles injustes. La clémence envers Loïc Lawson et Anani Sossou est non seulement une question de justice individuelle mais aussi un appel à la préservation des valeurs fondamentales qui façonnent un Togo démocratique et respectueux des droits de l’homme.

Il est indéniable que le leadership du Président Faure E. Gnassingbé a contribué à rehausser la réputation du Togo sur la scène internationale. La vision qu’il incarne, axée sur la paix et le dialogue, devrait être soutenue et préservée par tous ceux qui aspirent à un continent africain uni et prospère.

Il est temps que tous ceux qui partagent sa vision s’unissent pour préserver cette dynamique positive et promouvoir un avenir où la coopération et la compréhension mutuelle sont les piliers de la prospérité africaine. La clémence envers les journalistes Loïc Lawson et Anani Sossou est un appel pressant à la préservation des valeurs démocratiques et des droits de l’homme au cœur du Togo moderne.

Togonyigba/Presse

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité