ActualitésMédia

Donald Trump félicite le Nigeria pour avoir supprimé Twitter. « J’aurais dû le faire pendant que j’étais président »

L’ennemi de mon ennemi est mon ami. Cette règle peut bien être appliquée dans n’importe quelle situation.

La suppression de Twitter par le Nigeria est une nouvelle qui réjouit le 44ème président des USA.

Dans un communiqué datant du mardi 8 juin 2021, Donald Trump apporte son soutien à Buhari. « Félicitations au pays du Nigeria, qui vient d’interdire Twitter, parce qu’il a interdit son président », a déclaré Trump. « Davantage de pays devraient interdire Twitter et Facebook pour ne pas permettre un discours libre et ouvert », a déclaré Trump, ajoutant « Peut-être que j’aurais dû le faire pendant que j’étais président ».

En effet, l’ex-président Trump avait été banni du réseau social Twitter, et d’autres plateformes alors qu’il était encore en fonction.

Ce soutien de Trump intervient dans un climat extrêmement tendu entre Twitter et le Nigeria. En effet, le barreau du Nigeria considère cette suppression comme une entrave à la liberté d’expression, et souhaiterait bien engager des poursuites judiciaires contre le gouvernement. D’autres pays également tels que le Canada, les États-Unis, et l’Union européenne haussent également le ton.

Mais le Nigeria semble inamovible sur sa position. D’ailleurs, il a décidé que Twitter s’enregistre en tant qu’entreprise au Nigeria avant qu’il ne soit de nouveau opérationnel.

José LeDivin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez