Société

« C’est de l’arnaque » 
La CEET et 
CIMTOGO 
avertissent !. 

« Des individus, mal intentionnés » se livrent depuis quelque 
temps à des activités frauduleuses sur le dos de deux entreprises togolaises. Il s’agit de la compagnie Énergie Électrique du Togo (CEET) et la filiale du groupe Allemand HeidelbergCement, CIMTOGO.

Ces deux entités économiques du pays ont émis des communiqués dans lesquelles ils mettent en garde l’ensemble de la population contre de tels agissements.Dans le communiqué de la CEET ces « individus mal intentionnés » « promettent à leurs potentielles victimes, le démarrage ou l’accélération des travaux de branchement ou de raccordement, selon le cas, moyennant des sommes d’argent en main propre ou via des transferts Flooz ou Tmoney ». 

La CEET, qui bientôt sera avalée par le géant Français EDF, dit recevoir régulièrement de telles plaintes.Elle profite encore de ce communiqué pour rappeler la procédure des paiements pour ses travaux. Elle martèle en effet que, « Les paiements sont reçus aux caisses des agences de la CEET, sans facturation d’aucuns frais supplémentaires et que tout paiement est constaté par un reçu émis par la CEET ».

Quant à CIMTOGO, une campagne de promotion baptisée « Ciment Cadeau », serait organisée sur son dos en vue de doubler les consommateurs.Dans son communiqué, elle précise qu’elle « n’est pas initiatrice de cette campagne et n’est ni de près ni de loin liée aux initiateurs par un quelconque partenariat ». Elle rappelle en outre, que tous ses partenaires détiennent des agréments. Donc, la vigilance est de mise.

José

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

32 commentaires

  1. what’s in fake accutane bought online? In 2006, for example, when Asmussen pictured below with Tapiture was suspended by Louisiana authorities when a filly he trained tested 750 times over the legal limit for the local anesthetic mepivacaine, which can deaden pain in a horse s legs, he turned his horses over to Scott Blasi, his longtime assistant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité