AfriquePOLITIQUE

Bénin/Statut d’opposition : Le piège qui guette Les Démocrates aux législatives 2023

Qualifiée d’opposition radicale, la formation politique Les Démocrates (LD) de l’ex-président Boni Yayi risque gros aux législatives 2023. Selon des informations du ministère de l’intérieur en date de ce vendredi 19 août, 18 partis politiques sont officiellement enregistrés, apprend TogoNyigba.

Malgré les clarifications des leaders du parti Les Démocrates avec document à l’appui, 02 formations politiques sont reconnus de l’opposition. Mais la grande surprise, et ce, malgré un document enregistré par LD le 26 avril dernier pour être de l’opposition, seuls FCBE et RCL qui sont reconnus dans l’opposition. Alors que la Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) et Restaurer La Confiance RLC sont traités de tous les noms oiseaux car Soumanou Djimba- Paul Hounkpê étaient en duo candidat validé à la présidentielle d’avril 2021 et Cohoué-Agossa étaient pour RLC qui n’était même encore été créé comme parti politique.

À en croire des citoyens béninois, ces deux formations politiques seraient proches du pouvoir mais se disent de l’opposition. Tout le mode voyait en Les Démocrates qui avaient désigné Reckya Madougou candidate recalée à la présidentielle de 2021, les vrais opposants. Si à 04 mois des législatives, LD n’a pas pu obtenir son statut d’opposition, cela risque de créer une confusion à la neuvième Législature au cas où ils sont élus.

D’aucuns pensent qu’il serait très difficile Aux Démocrates de concurrencer le perchoir avec la Mouvance sans avoir préalablement ce statut en cas de victoire écrasante au soir du 08 janvier prochain. Plus loin, certains ont même peur de voir la liste Des Démocrates aux législatives 2023 invalidée pour faute de statut politique. Actuellement, les internautes analysent cette situation confusion de différentes manières. Ce qui est sûr, quelle que chose mijote. Sinon, pourquoi attendre à moins de six mois des législatives pour publier la liste des statuts politiques des formations politiques. En 2019, alors étaient FCBE, c’est le certificat de conformité qu’il détient déjà pour LD qui les avait empêché de participer à ces législatives qui ont connu la participation de l’UP et le BR, tous deux de la mouvance présidentielle.

Google 1

C’est la charte des partis politiques qui organise l’animation de la vie politique, et fixe les conditions d’existence des partis politiques. Issue des reformes politiques engagées par Patrice Talon, cette loi est accompagnée d’une autre, portant statut de l’opposition. Votée par le parlement en 2019, cette dernière fixe les dispositions relatives au statut de l’opposition.

Selon la liste publiée par le Ministère de l’Intérieur le vendredi 19 aout 2022, il y a au Bénin, sept partis politiques opposés aux actions de Patrice Talon. Deux partis à savoir les Forces Cauris pour un Bénin Emergent et Restaurer la Confiance, ont rempli les formalités pour être reconnus de l’opposition. Les cinq autres partis n’ont pas rempli les formalités.

En réalité, la loi portant statut de l’opposition fait obligation aux partis politiques d’opposition, de se faire régulièrement enregistrer. Ils doivent aussi faire une déclaration officielle et publique de leur appartenance et la faire enregistrer au Ministère de l’Intérieur. Les Démocrates, DUD, GSR, Restaurer L’Espoir, et MPL au Bénin qui se réclament de l’opposition n’ont pas respecté l’article six de la loi portant statut de l’opposition. Il stipule dans l’un de ses alinéas que les partis politiques doivent transmettre dans un délai de deux mois leur déclaration d’appartenance pour l’enregistrement au journal officiel, en vue de sa publication. Les Démocrates, DUD, GSR, Restaurer L’Espoir, et MPL n’ont pas satisfait à cette exigence.

Par ailleurs le statut de l’opposition au Bénin permet aux partis politiques d’avoir certains privilèges et avantages. Les partis politiques ont par exemple, un accès équitable au moyen officiel d’information et de communication. Les responsables de ces partis, sont libres d’exprimer leur opinion sur toute question d’intérêt national et sur toutes les décisions du gouvernement. L’opposition peut même être consulté par le Président de la République sur des questions importantes.

AATAB

21-08-2022

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité