ActualitésSociété

Togo : le ministre Kokoroko revoit les charges horaires hebdomadaires dans l’enseignement secondaire général et technique

Dans le cadre de l’amélioration des conditions d’emploi et de travail dans l’enseignement dans les limites des ressources mobilisables, le ministre Dodzi Komlan Kokoroko a réaménagé ce 09 avril 2021, les charges horaires hebdomadaires dans l’enseignement secondaire général et technique du ministère des enseignements primaires, secondaires, techniques et de l’Artisanat pour le compte de la rentrée scolaire 2021-2022. À travers un arrêté, le ministre a revu toutes les charges horaires hebdomadaires de tous les enseignants et informe que cet arrêté sera publié au journal officiel de la République Togolaise.

Selon le ministre de l’enseignement primaires, secondaires, techniques et de l’Artisanat, Dodzi Komlan Kokoroko et le ministre délégué, chargé de l’enseignement technique et de l’Artisanat, Kokou Eké Hodin, la charge horaire hebdomadaire due par chaque enseignant dans les collèges d’enseignement général (CEG), passe de 21 heures à 22 heures. La charge horaire hebdomadaire due par chaque enseignant dans les lycées d’enseignement général passe de 18 heures à 20 heures avec le maintien de la monovalence des disciplines enseignées. Quant à la charge horaire des enseignants dans les lycées d’enseignement technique, dans les collèges d’enseignement technique (CET), dans les centres de formation technique et professionnelle (CFTP), et dans les centres régionaux d’enseignement technique et de formation professionnelle (CRETFP) est fixée par catégorie de la façon suivante : catégorie A1 : 18heures, A2 : 21 heures, B : 24 heures et C : 26 heures.

Par ailleurs, le directeur de l’enseignement secondaire général, le directeur de l’enseignement secondaire technique, le directeur de la formation professionnelle et de l’apprentissage, les directeurs régionaux de l’éducation, les chefs d’inspection de l’enseignement secondaire général et les chefs d’inspection de l’enseignement technique et de la formation professionnelle sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution du présent arrêté.

Lucien Matty

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez