Site icon Togonyigba

Togo/Fête traditionnelle Dunenyo Zã : Les communautés Bè, Agoènyivé et Aflao outillées sur les enjeux de la décentralisation

Les natifs de Bè, Agoènyivé et Aflao sont en marche vers l’apothéose de la grande fête traditionnelle de Lomé, la capitale togolaise « Dunenyo Zã » prévue pour le samedi 21 août prochain au bas fond du Collège St Joseph, commune de Golfe 1, Bè Apédomé.

Le thème retenu pour cette 4ème édition a fait l’objet d’une conférence débat avant hier lundi dans les locaux du Centre communautaire de Bè.
« Le développement local face aux enjeux et à la réalité de la décentralisation », c’est le thème retenu pour l’édition 2022 qui a été présenté par l’Expert en décentralisation et développement local, Pascal Edoh AGBOVE assistés des maires Koamy GOMADO de Golfe 1, Kossi ABOKA de la mairie du Golfe 5 et Koffi BOLOR d’Agoènyivé 2.

Dans son développement, Pascal AGBOVE a entretenu les populations du Grand Lomé sur les fondamentaux du développement local, a présenté les enjeux liés à la décentralisation et enfin insisté sur les valeurs qu’elles doivent promouvoir pour une accélération du développement des différentes communautés.
En terme du développement local, l’orateur principal a laisser entendre que le développement local est une dynamique économique et sociale concertée et impulsée par les acteurs du territoire tels que les collectivités territoriales, acteurs de la société civile, les acteurs économiques, les services de proximité administrative concentrée de l’État qui travaillent en synergie pour booster le développement du Territoire.
Quant aux enjeux, l’expert a relevé trois principaux enjeux à savoir l’enjeu politique du développement à la base, l’enjeu économique du développement local et l’enjeu socio-culturel.
La conférence a également permis aux participants de s’imprégner des valeurs de la civilité, le civisme, la solidarité et l’intégrité et des valeurs à prôner afin que tout citoyen soit en mesure de travailler pour faire face aux défis de développement de des différentes communautés au sein de des communes de la préfecture du Golfe. Au cours de la conférence les maires présents ont partagé avec leurs expériences avec le public avec le peu de moyens dont ils disposent.

« Nous avons relevé d’énormes défis étant donné que nous sommes au début de processus, il leur faut plus de communications afin de permettre aux citoyens d’être au parfum de ce qu’ils font et de connaître leurs devoirs et droits pour un processus réussi  » a conseillé Edoh Pascal AGBOVÉ.

Soulignons que le sport de masse, la compétition de Tomédi entre les trois communautés, le lancement officiel de la foire alimentaire traditionnelle en face du centre communautaire de Bè et l’opération de don de sang ont meublés cette journée de lundi dans la matinée avant cette conférence débat.
D’autres activités comme Sous l’arbre à palabre en Éwé (contes, devinettes et proverbes), la mise en place du dispositif de la foire alimentaire au niveau du site et la retraite aux flambeaux précéderont la grande Apothéose du samedi prochain.

This website uses cookies.

This website uses cookies.

Quitter la version mobile