Afrique

Burkina Faso : Le président déchu, lieutenant colonel Paul Henri Damiba serait exilé à Lomé

Paul Henri Damiba l’ex président de la terre des hommes intègres évincé du pouvoir le 30 Septembre dernier vient de rejoindre le palais de Faure Gnassingbé selon nos sources.

D’après les mêmes sources la première tentative de retrait du désormais chef du gouvernement burkinabé, Paul Henri Damiba, s’est opérée le samedi 1 Octobre 2022 juste le lendemain du putsch conduisant à sa destitution. Un hélicoptère a survolé l’espace aérien de la Ville de waga si bien que l’ordre a été donné dans le communiqué sanctionnant le putsch en cours dans son point 5, la fermeture des frontières aériennes et terrestres. Selon son premier interview accordé à nos confrères d’un média local, l’actuel homme fort du Burkina Ibrahim Traoré, dit avoir appelé le général à la tête de l’armée de l’air, mais injoignable, pour avoir plus d’éclaircissement sur l’appareil en vol dont il s’est abstenu d’abattre car jugé utile pour équiper l’armée. Cependant, il s’est révélé que la mission de cet appareil était en effet à remaner le lieutenant colonel Paul Henri Damiba à Lomé. Mission qui n’a pas été accomplie suite à la deuxième déclaration de la junte en place sous couvert d’un porte parole accusant Damiba de tenter de corrompre une partie de l’armée en complicité avec la France pour enclencher une résistance. Suite à ce communiqué, une révolte populaire s’est enclenchée automatiquement dans tout le pays. Les jeunes sont sortis barricadant les voies principales du pays. Dressant à leur suite des placards, sur lesquels on peut lire ces mots :  » Damiba, démission », « A bas la France », Que la France nous rende Damiba. » « Vive la révolution burkinabé »….
C’est dans ce contexte délétère et hostile à la gérance de la France dans cette affaire selon la population burkinabé que l’ambassade de la France au Burkina a été pris d’assaut; portes saccagées et brûlées par certains jeunes manifestants. Le Burkina pour la deuxième fois dans cette année, a connu encore une nuit de veille populaire.

l’ancien chef de l’État le lieutenant colonel Paul Henri Damiba


La situation reste tendue, avec des appels et les négociations en coulisses. Et c’est ce matin du dimanche 02 Octobre 2022 aux environs de 9h que nous avons appris la démission de l’ancien chef de l’État le lieutenant colonel Paul Henri Damiba, et après son exile à Lomé de Faure Gnassingbé. Cette annonce a encore suscité de vives réactions de joie et de satisfaction au sein de la population. Cette démission serait l’aboutissement des négociations qui ont eu lieu en coulisses entre Damiba et les jeunes officiers à la tête du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et de la Restauration (MPSR.) à leur tête le capitaine Ibrahim Traoré l’actuel président du Burkina.

LIRE AUSSI :Burkina : Le Capitaine Traoré convoque les SG des ministères et donne des précisions sur la fermeture des frontières terrestres

Gentil AFAGNIDE

OBJECTIF one

Togonyigba Groupe de presse

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité