Pub0
ActualitésNationalePOLITIQUE

Togo/Arrestation : pourquoi l’ancien ministre, Djimon Oré est en garde à vue au SCRIC ?

Accusé de tentative de troubles aggravés à l’ordre public, l’ancien ministre de la Communication Djimon Oré, est en garde à vue depuis jeudi 29 avril 2021 dans les locaux du Service central de recherche et d’investigations criminels (SCRIC).

Le Président du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD), Djimon Oré est en garde à vue pour avoir critiqué le régime de Faure Essozimna Gnassingbé et la France. Selon nos informations, Djimon est accusé d’atteinte à l’honneur, de tentative de troubles aggravés à l’ordre publique et d’outrages envers les représentants de l’autorité publique.

En effet, Djimon Oré s’est prononcé récemment sur une radio locale de la place sur la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance du Togo. Dans l’interview qui circule actuellement sur les réseaux sociaux, le président du FPD affirme que le bilan en termes de sang versé en Afrique à travers la Françafrique et à travers le régime des Gnassingbé, est plus déplorable en termes de personnes tombées que celui du génocide rwandais

Notons par ailleurs que Djimon Oré est devenu ministre de la Communication en 2010 à la faveur de l’accord politique du 26 mai 2010 entre le parti du Gilchrist Olympio et le parti au pouvoir ; il a quitté l’UFC après son éviction du gouvernement pour créer son parti, le Front des patriotes pour la démocratie.

Solange A.

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez