ÉconomieSociété

Togo/AGRI- AWARDS 2022 : Acte 2. Interview exclusive du promoteur, Laurent N’POH

« Beaucoup de personnes pensent qu’être agriculteur c’est pour les rater. Alors que ce n’est pas toujours vrai. C’est pourquoi nous voulons primer ou récompenser les meilleurs agriculteurs afin de susciter l’envie… » dixit Laurent N’POH, le DG de CIPEA

Lancée officiellement en février dernier, par les responsables du Centre Interafricain pour la Promotion Economique et les Affaires (CIPEA), la 2 ème édition de AGRI-AWARDS 2022 aura lieu le 28 avril prochain à Lomé. Pour en savoir plus sur cet événement prestigieux, notre rédaction s’est dirigée vers Laurent N’POH, le directeur général dudit centre qui n’a pas manqué de revenir non seulement sur l’objectif principal de AGRI-AWARDS mais aussi de parler de l’origine de cette initiative louable.

Primer, récompenser et promouvoir les meilleurs agriculteurs et entrepreneurs impliqués dans l’Agro-business sont entre autres l’objectif principal de cet événement qui s’annonce. L’idée est venue au premier responsable du CIPEA après l’observation des autres domaines (football, musique etc…) où on prime les acteurs de ce domaine. Il s’est dit, pourquoi pas primer aussi les agriculteurs vu que le Togo est un pays essentiellement agricole.

Lisez intégralement l’interview

Qui est monsieur Laurent N’POH ?

Google 1

Laurent N’POH est un consultant en entrepreneuriale agricole et spécialiste agro-business également le directeur général du Centre Interafricain pour la Promotion Economique et les Affaires (CIPEA). Une société de multiservices qui intervient dans le domaine agricole, dans la production animale et végétale et l’Assistance accompagnement sans oublier l’étude de sol que nous appelons aussi agro ingénierie c’est-à-dire permettre à ceux qui ont des espaces de pouvoir maîtriser ou connaître leur sol pour pouvoir faire une bonne production. Nous faisons également la certification c’est-à-dire qu’on certifie les produits togolais afin qu’ils soient compétitifs cela permet de respecter les normes standards ou internationaux. Nous faisons la formation théorique mais beaucoup plus technique ou pratique dans le domaine agricole. Nous accompagnons les gens dans la gestion de leur ferme (soit agricole ou élevage) genre nous plaçons des ouvriers dans ces fermes pour les développer. Nous aidons aussi les gens qui produisent à trouver des marchés, nous faisons appel à nos partenaires qui accompagnent ces derniers. En bref, tout ce qui concerne à l’Agro-business et agro ingénierie, nous apportons nos expertises et aussi nous sommes dans le conseil et assistance.

Pourquoi la création du CIPEA ?

Parce que le Togo est un pays essentiellement agricole. Plus de 80% de la population pratique l’agriculture ou vit de l’agriculture. D’ailleurs le PIB national ou la contribution du secteur agricole varie jusqu’à 40%. C’est pourquoi nous mettons notre énergie, après notre formation agricole à l’extérieur du pays, dans ce domaine. Nous voulons participer au développement de notre pays, accompagner les gouvernants qui interviennent dans ce secteur. Pour aider encore plus les populations, nous avons décidé d’apprendre à ceux qui ne connaissent rien dans le domaine agricole et accompagner ceux qui connaissent un peu.

Pourquoi le CIPEA a décidé de récompenser les meilleurs agriculteurs ?

Je commence par ça, il y a musique awards pour primer les meilleurs musiciens, il y a également le ballon d’or pour récompenser les meilleurs joueurs et autres. Nous nous sommes agriculteurs et rappelons que le Togo est un pays essentiellement agricole c’est-à-dire que nous vivons de la terre. Qu’on le veuille ou non, nous devons reconnaître qu’il y a des gens (agriculteurs) qui travaillent jour et nuit pour que la population puisse manger. Ils participent au développement du pays comme les musiciens et les footballeurs. Mais quel est leur prix ou récompense ? Ne serait-il pas mieux de faire quelques choses pour les encourager ou reconnaître leurs efforts ? D’ailleurs beaucoup de personnes pensent qu’être agriculteur c’est pour les rater. Alors que ce n’est pas toujours vrai. C’est pourquoi nous voulons primer ou récompenser les meilleurs agriculteurs afin de susciter l’envie chez un jeune qui a toujours pensé que devenir agriculteur c’est pour les rater. C’est de la même manière quand on prime un footballeur, c’est pour susciter l’envie chez un jeune à faire comme lui. Les togolais surtout les jeunes doivent cesser de penser qu’on ne peut pas avoir BAC +5 et devenir agriculteur. Et pour changer cette mentalité, il faut quelque chose d’attrayante. Les entrepreneures, les meilleurs agriculteurs et les innovateurs ont besoin d’être récompensés. D’où la naissance même de AGRI-AWARDS en anglais qui veut dire en français récompense.

La 2 ème édition de AGRI-AWARDS comporte plusieurs innovations. Lesquelles ? Et quelles sont les catégories à primer ?

Nous avons cette année 7 catégories à savoir meilleur entrepreneur agricole ; meilleure innovation ; meilleure invention ; meilleure entreprise agro-alimentaires ; meilleure coopérative agricole ; meilleur éleveur et meilleure ONG. Nous avons choisi le 28 avril pour célébrer l’agriculture car le 27 avril, c’est l’indépendance politique et économique. Concernant les innovations, nous pouvons parler de « meilleure ONG ». Nous avons voulu primer les responsables des ONG car il font beaucoup de choses sur le terrain et donc ils ont besoin d’être récompensé. La seconde innovation, c’est que nous avons négocié pour que les primés puissent aller visiter l’Israël où ils vont apprendre le génie des autres. L’Israël c’est un pays désertique mais les agriculteurs l’ont pu dompter en oasis pour faire les productions. Une fois en israël, les primés apprendrons et revenir l’appliquer chez nous au Togo et aussi aider leurs frères. L’autre chose est que nous allons accompagner ces primés, les encadrer et négocier même avec les partenaires pour développer encore plus leurs talents. Notre vision, rêve et politique c’est de voir le Togo évolué d’avantage dans le secteur agricole agro-business pour qu’on ne dépende plus forcément de l’extérieur mais que nous soyons en mesure de fournir à manger à toute la population pourquoi pas dans la sous-région.

Quels sont les projets du CIPEA ?

Nos projets sont énormes. Nous avons entre autre l’agri-diaspora c’est-à-dire ceux qui sont ailleurs mais veulent investir dans le secteur au Togo, nous allons les accompagner. Nous voulons aussi initier l’entrepreneuriat avec les étudiants. Vous savez il y a plus de 65 mille étudiants dans les deux grandes universités du Togo. Le problème est que tout le monde attend finir pour avant de chercher le boulot or les portes de la fonction sont trop serrées ce n’est plus comme avant. C’est pourquoi nous voulons inculquer cette notion entrepreneuriat agricole chez les étudiants. S’ils sont vraiment encadrés, du semestre 1 jusqu’au 6, certains n’auront même plus le temps de courir derrière les concours de la fonction publique.

Quel appel pouvez-vous lancer aux dirigeants et aux lecteurs ?

Nous sollicitons les autorités compétentes à nous accompagner véritablement dans cet événement. Nous avons des visions mais nous n’avons pas les moyens. Par exemple cet événement prestigieux qui s’annonce à besoin des sponsors car c’est un événement national qui fait la promotion des meilleurs agriculteurs togolais. Nous demandons aux bonnes volontés de venir à notre rescousse. Quant aux lecteurs et lectrices, nous les invitons à être présents le jour J et aussi nous accompagner à leur manière. Nous disons d’ores et déjà un sincère merci à toutes les autorités et aux bonnes volontés qui voudront nous porter un coup de main.

La deuxième édition de AGRI-AWARDS 2022 est placé sous le thème : « Honorons les efforts de l’entrepreneur agricole togolais pour le développement durable ». L’événement se déroulera du matin au soir, où plusieurs thématiques seront débattus, il y aura des expositions des produits des acteurs agricoles et autres.

Marc GNAZOU

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

4 commentaires

  1. My spouse and I stumbled over here from a different web address and thought I may as well check things out. I like what I see so i am just following you. Look forward to going over your web page yet again.

  2. Hiya, I am really glad I’ve found this information. Today bloggers publish just about gossips and internet and this is actually annoying. A good blog with interesting content, this is what I need. Thank you for keeping this web site, I will be visiting it. Do you do newsletters? Can not find it.

  3. 207425 849399Its always very good to learn ideas like you share for weblog posting. As I just started posting comments for blog and facing difficulty of lots of rejections. I believe your suggestion would be useful for me. I will let you know if its function for me too. 542915

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité