NationalePOLITIQUE

Les réalisations d’un gouvernement n’est pas une faveur faite aux populations!

« Un peuple éveillé est maître de son destin »

C’est faire preuve d’ignorance que de considérer les projets, les actions et les réalisations d’un gouvernement comme étant une faveur faite aux populations. Puisqu’ils sont la finalité même de son existence. C’est faire preuve de nanisme intellectuel que de clamer qu’un gouvernement ou un chef d’État fait des efforts et que le peuple ne devrait plus leur demander des comptes ou les sanctionner quand il le faut. Il en a le DEVOIR. Et aussi le devoir du peuple de contrôler leurs actions.

Un Président est élu sur la base d’un programme de société qu’il est tenu d’honorer. Ce n’est donc pas une faveur qu’il fait au peuple. Il accomplit tout simplement son DEVOIR. Et le peuple a l’obligation de veiller à ce qu’il le fasse bien. Nous sommes à l’heure de la concurrence et de la compétitivité. Pour ce faire, ceux qui dirigent notre pays doivent avoir une grande conscience de cela. Une nation souveraine, peut être responsable de son économie, de son destin et ceci dans le travail. La plupart de nos dirigeants actuels, ne comprennent même pas leur fonction et pourquoi ils sont élus. Ils pensent que c’est une aubaine pour s’enrichir et recevoir les honneurs factices des affamés qu’ils font. Nos dirigeants n’ont aucun amour pour nos nations, aucune intentionnalité, aucune vision. Leur vision c’est dans les discours creux et vides, ils ne sont pas pragmatiques. Le seuil de l’éveil de la jeunesse togolaise en particulier et des populations en général qui doit provoquer une mutation réelle de nos sociétés n’est pas encore atteinte mais on peut y arriver si et seulement nous prenons conscience.

Faire de chaque Togolais, un citoyen responsable et qui connait ses droits
Aux termes de l’article 2 alinéa 3 de notre constitution, le Togo a opté pour le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. C’est-à- dire la démocratie. Telle que définie dans l’article sus visé, la démocratie est un système de gouvernance qui confère la souveraineté et le pouvoir d’action au peuple qui l’exerce par ses représentants. (Article 4 alinéa 1). Ceci étant, la démocratie ne peut se maintenir, ni se consolider sans la participation active et responsable du peuple. Mais avant de pouvoir participer activement et de façon responsable à la gouvernance de notre pays, il nous faut nous informer et nous former sur le système de gouvernance du pays. Faute de quoi il serait impossible de jouer efficacement notre rôle de Citoyen. Le respect des droits de l’homme est une caractéristique indissociable au fonctionnement d’une démocratie. Les droits de l’homme embrassent différents domaines dont on peut citer essentiellement : Les droits de la personnalité individuelle. Ils forment le noyau des droits de l’homme puisqu’ils renferment le droit à la vie (un droit inaliénable) et le droit de libre épanouissement de la personnalité. L’homme jouit de ces droits dès sa naissance et l’État ne peut les lui retirer. Tout être humain porte en lui des droits inaliénables et imprescriptibles Article 10. La SAUVEGARDE de ces droits est la FINALITÉ de toute communauté humaine. l’État a L’OBLIGATION de les respecter, de les garantir et de les protéger. Article 21 et suivant : la personne humaine est sacrée et inviolable. (…), autant de dispositions qui reconnaissent à tout togolais, le droit de la personnalité individuelle.

Un État dont le gouvernement ôte la vie des citoyens pour quelques raisons que ce soit, ne peut se dire État démocratique. Il en est de même dans un Etat où les autorités se montrent incapables de garantir la sécurité et l’intégrité physique ou mentale des citoyens. L’Etat a donc L’OBLIGATION Article 13, de garantir l’intégrité physique et mentale, la vie et la sécurité de toute personne vivant sur le territoire national. Un État qui traque les leaders d’opinion, ferme les médias, décapite les organisations de la société civile, interdit et réprime les manifestations politiques ne peut être qualifié de démocratique. Le respect de ces droits garantit le minimum vital pour la survie de l’être humain. Ces droits incluent: le droit à l’éducation, le droit à la santé, le droit au développement. Ces droits visent à RÉDUIRE les inégalités sociales, c’est à dire le FOSSÉ qui sépare les riches des pauvres.
L’Etat reconnaît aux citoyens le droit à la santé. Il œuvre à le promouvoir : article 34
L’Etat ré connaît le droit à l’éducation des enfants et crée LES CONDITIONS FAVORABLES à cette fin (…) L’Etat assure progressivement la GRATUITÉ de l’enseignement publicArticle 35. On peut aussi citer les articles 36 et 37.
L’article 38 dispose: Il est reconnu aux citoyens et aux collectivités territoriales le droit à une REDISTRIBUTION ÉQUITABLE DES RICHESSES nationales par l’Etat.
Un Etat dans lequel les dirigeants reconnaissent et avouent qu’une minorité VOLE les richesses du pays sans être capables d’agir pour mettre fin au carnage, ne peut se dire démocratique. Aussi, un État dans lequel les dirigeants affament leurs concitoyens dans le but de les affaiblir et de pouvoir ainsi aisément les manipuler et facilement acheter leur conscience, ne peut-il se dire démocratique. Un peuple éveillé est maître de son destin…

Il y va de soi qu’un État dans lequel le secteur de la santé et de l’éducation sont laissés pour compte, où les populations vivent dans la précarité pendant qu’une minorité roule dans l’opulence grâce aux richesses nationales, un État où la mauvaise gouvernance est érigée en règle, ne puisse se prévaloir du qualificatif d’Etat démocratique._
Les droits et libertés ci – dessus mentionnés sont reconnus et prévus par la constitution togolaise comme nous l’indiquent les articles visés.

La question : le Togo peut-il se réclamer état démocratique ?

Céline N’danikou

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bu tür bir ikilik, toplum ekonomisinin ve etiğinin bir özelliğiydi.
    Ayrıca toplulukta, bireylerin özel mülkiyete dayalı özel emeği ile
    topluluk mülkiyetine dayalı ortak emek arasında bir gerilim vardır, ancak topluluk üretim yapısında
    kendi kendine yeterlidir ve kapalıdır. Mikrokozmos altında, topluluk mülkiyetindeki.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité