Société

[LeCoupD’œil] « Ils ont témoigné beaucoup d’amour lors de mes obsèques alors qu’ils m’ont abandonné vivante »

Témoignage : nous vous plongeons dans une réalité, une histoire bien touchante et bien triste d’une fille gérante d’un magasin d’alimentations. Prennez le temps de lire son histoire…

Une triste réalité. Je me prénomme Yvonne K. et j’étais sur le point d’être expulsé de la maison dans laquelle je vivais parce que je n’ai pas pu honorer, et ceci pendant plusieurs les loyers. Mon meilleur ami avait subi une opération chirurgicale et j’ai dû l’aider à faire face aux dépenses… Mon patron au service n’a pas voulu me faire une avance sur mes salaires, mes proches (membre ma famille) et aussi mes amis avec qui j’étais presque tous les jours en contact n’ont pas voulu m’aider ou plutôt me faisaient de fausses promesses d’aide.

Alors j’ai décidé de poster ma situation dans une rédaction sur Facebook à la recherche d’une aide financière ou d’un prêt avec garantie sur mes salaires à venir.

Tout ce que j’ai pu obtenir c’est deux « j’aime » et zéro commentaire. J’ai donc décidé d’envoyé 350 messages à ma liste de contacts demandant un prêt d’argent. Malheureusement seulement 10 personnes ont répondu. 6 sur les 10 ont dit qu’elles ne pouvaient pas m’aider.

Seulement 1 sur les 4 qui ont promis pouvoir m’aider m’a donné un peu d’argent promettant me revenir dès que possible. Les 3 autres ne m’ont donné aucune excuse et refusent de prendre mes appels depuis qu’ils ont reçu mon message d’appel à l’aide.

Google 1

À la fin j’ai été expulsé.
Je n’avais pas d’endroit où dormir. J’ai marché dans le noir à la recherche d’option, et malheureusement, une personne a piqué mon portefeuille avec mes pièces d’identité. Il a été gravement heurté par un camion de marchandises en grande vitesse… et en est mort broyé sans qu’on puisse identifier son corps. Seul le portefeuille contenant ma carte d’identité à servi de repère.

La nouvelle de ma mort, le lendemain se répandit rapidement sur les réseaux sociaux que je suis décédée dans un accident de circulation. 3700 personnes ont publié sur mon mûr Facebook comment ils me connaissaient, comment j’étais génial, aimable avec un bon cœur et etc… Les hommages se suivent presque chaque jour.

J’ai décidée de prendre le maquis, rester bien loin quelque part, voir ce qui va se passer les jours à venir et aussi voir comment vont se comporter mes proches, mes amis…

Un comité à été rapidement formé par mes amis《fidèle 》le deuxième jour après l’annonce de ma mort pour rassembler de l’argent et pouvoir bien faire mes obsèques. Une somme de 980.000FCFA ont été réunis en 3 jours seulement. Cet argent devait servir à nourrir les invités (boissons, services traiteur…. Etc)

Mes collègues de travail se sont organisées et ont apporté 750.000FCFA pour commander la messe d’enterrement, le cercueil, les appatam (bâche), la sonorisation et les chaises.

Je devais être enterrée avec un cercueil d’une valeur de 600.000FCFA, malgré qu’il ne restait plus grand chose de mon soi-disant corps. Mon grand oncle, un homme bien riche qui n’avait pas voulu m’aider dans ma situation vivante à voulu prendre la charge du cercueil et à déboursé une bagatelle de 250.000Fca disant que c’est sa contribution à mes obsèques, alors que de mon vivant, j’avais juste besoin de 225000cfa pour pouvoir résoudre le situation qui vient de motiver toutes ces personnes.


Ma famille s’est réuni , c’était une occasion rare pour elle de se retrouver. Alors il y eut des assises. Pour mes obsèques la famille à contribué à hauteur de 1.500.000FCFA pour recevoir les délégations venues du village… louer les troupes de danses traditionnelles et rehausser l’éclat de mes funérailles.

Tout le monde voulais faire du bénévolat afin de montrer qu’il participait. Ils ont fait imprimer des t-shirts et des polos pour plus de 600.000FCFA.


Le jour de mes obsèques. Le grand choc et la grande surprise. Une veillée funèbre a été organisée au domicile du doyen de la famille. Fanfare, prières, témoignages et j’en passe.

Le lendemain, imaginez la scène quand quand j’ai décidé de me montrer ce jour qui est celui de la mise à terre, mon enterrement….j’ai dû en arrivant sur les lieux de mes obsèques, me faire accompagner par la police pour qu’on ne prenne pas pour un revenant qu’on doit ramener vers l’au-delà.

Oui… « Ils ont témoigné beaucoup d’amour lors de mes obsèques alors qu’ils m’ont abandonné vivante ». On adore les cadavres surtout chez nous en Afrique et faisons semblant de nous aimer vivant. Ainsi va la vie d’aujourd’hui, une triste réalité mais qui fait partie de notre quotidien.

Toi qui liras cette histoire, change de mentalité et d’attitude et aides ton prochain si c’est possible par bonté d’âme quand il a vraiment besoin de toi sans forcément attendre un retour venant de lui. N’attends pas la mort de tes proches pour témoigner ton amour, ton affection. Cela ne lui servira à rien car ce dernier n’en saura rien.

Céline N.

crédit photo : internet

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

7 commentaires

  1. I’d have to examine with you here. Which is not one thing I usually do! I take pleasure in reading a post that may make folks think. Additionally, thanks for permitting me to comment!

  2. Hello my friend! I want to say that this article is amazing, nice written and include almost all significant infos. I would like to see more posts like this.

  3. 630371 877864Its like you read my mind! You appear to know so much about this, like you wrote the book in it or something. I believe which you can do with some pics to drive the message home a bit, but rather of that, this really is wonderful weblog. A wonderful read. Ill certainly be back. 206755

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité