ActualitésAfriqueInternationalePOLITIQUE

La CEDEAO sanctionne le Burkina Faso a minima !

Une réunion virtuelle de la CEDEAO a eu lieu ce vendredi 28 janvier 2022 et a réuni presque tous les chefs d’ETAT de la CEDEAO. L’objectif est de décider des sanctions à l’encontre du Burkina Faso et des militaires qui ont renversé le pouvoir en place le lundi 24 janvier 2022. À l’issue de ce sommet, la CEDEAO décide : de suspendre le Burkina Faso des instances de l’Organisation sous régionale, d’envoyer une mission civile et militaire à Ouagadougou, elle fera une nouvelle réunion le 03 février 2022 à Accra.

Comme le Mali et la Guinée avant, le Burkina Faso est désormais sous le coup des sanctions de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Une sanction plutôt a minima puisqu’aucune sanction économique n’a été décidée pour le moment à l’encontre du pays par les dirigeants ouest africains

L’institution sous régionale a également appelé ses partenaires internationaux à collaborer avec elle. Elle n’a pour l’instant pas décidé d’autres sanctions.

Dans son communiqué, la Cédéao « condamne fermement ce coup d’État et exprime sa profonde préoccupation face à la résurgence des putschs militaires dans la région ». Elle défend une « tolérance zéro » vis-à-vis des prises de pouvoir anticonstitutionnelles, et « exige la libération immédiate » du président Roch Marc Christian Kaboré.

L’organisation sous régionale exige la libération du président renversé Roch Marc Christian Kaboré, placé en résidence surveillée, ainsi que des autres responsables arrêtés

Pour la CEDEAO, l’ex président Roch Christian Kabore a « démissionné sous la menace, l’intimidation et la pression des militaires après deux jours de mutinerie ».

Notons qu’après le coup d’ETAT, le nouveau homme fort du Burkina Faso s’est adressé à la nation. Une manifestation a eu lieu mardi dernier en sa faveur.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

76 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité