Science et technologie

« Grandir dans la pauvreté peut affecter l’ADN de façon irréversible », cette étude de chercheurs américains qui devrait pousser les Africains à se poser des questions

Des chercheurs nord-américains de la NorthWestern University sont parvenus à une conclusion plus ou moins troublantes sur les facteurs intervenants dans l’évolution du patrimoine génétique de l’homme.

Ils ont découvert qu’en plus d’avoir une incidence sur la santé physique et sur l’équilibre psychologique, la pauvreté peut d’une façon radicale changer les informations du génome humain et engendrer des disparités phénotypiques.

« Nous savons depuis longtemps que le statut socio-économique est un déterminant puissant pour la santé, mais les mécanismes sous-jacents par lesquels notre corps se souvient des expériences de la pauvreté ne sont pas connus », explique Thomas McDade, professeur d’anthropologie et auteur principal de l’étude.

« Nos résultats suggèrent que la méthylation de l’ADN [le processus par lequel des groupes méthyle sont ajoutés à la molécule d’ADN, ndlr] pourrait jouer un rôle important », assure le chercheur.

Google 1

Cette méthylation, si elle est retardée par la pauvreté, pourrait causer d’énormes conséquences graves sur la santé humaine.

En soi, la méthylation différentielle peut affecter la santé physique de l’individu, sa capacité immunitaire, la constitution de son squelette, et même de ses fonctions nerveuses.
« Cette tendance met en évidence un mécanisme potentiel par lequel la pauvreté peut avoir un impact durable sur un large éventail de systèmes et de processus physiologiques », estime Thomas McDade.

Une telle étude devrait pousser les Africains à réfléchir, en l’occurrence les jeunes.

La pauvreté sur le continent fait son spectacle, et toutes les couches de la société sont infectées de son aura.

Malcolm

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

44 commentaires

  1. It’s an remarkable paragraph designed for all the web viewers; they will obtain advantage from it I
    am sure.

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité