Société

Couple : Les Français se désintéressent du s~xe !

le nombre de rapports sexuels en chute en France

Les Français font moins l’amour, selon les conclusions d’une étude réalisée par l’Institut français d’opinion publique entre décembre 2023 et janvier 2024. Les Français et Françaises de moins en moins intéressés par le sexe. C’est ce que révèle, en tout cas, les résultats d’une enquête de l’Institut français d’opinion publique publiés, mardi 6 février 2024. Le sondage montre une récession sexuelle chez les citoyens. 76% des Français initiés sexuellement ont eu un rapport sexuel au cours des 12 derniers mois. Ce taux n’a jamais été aussi bas depuis les années 70.

A l’heure où le faible taux de natalité (INSEE, 2024) suscite un vaste débat sur les causes de la baisse des naissances en France, peu d’observateurs en ont cherché la cause du côté de l’activité sexuelle des Français(es), alors même que la fréquence des rapports a toujours joué, pour les démographes de l’INED, un « rôle dans la détermination du niveau de la fertilité des couples ».

LES FRANÇAIS FONT-ILS MOINS L’AMOUR ?

Chez les jeunes, 28% de personnes de moins de 25 ans ont été  sexuellement inactives ces 12 derniers mois, contre 5% en 2006. L’activité sexuelle de la population française perd aussi en intensité comparativement à la baisse de la fréquence hebdomadaire des rapports sexuels des Francais entre 2009 et 2024. Un total de 43% des Français ont, en moyenne, un rapport sexuel par semaine, contre 58% en 2009.

En couple, les Français font de moins en moins l’amour. Une personne en couple sur cinq admet ne pas ou plus avoir des rapports sexuels. Le taux de personnes en couples et qui ont eu de rapport sexuel est de 52%. 

Google 1

L’étude de l’Ifop révèle également que la sexualité occupe aujourd’hui une place nettement moins grande dans la vie des Françaises qu’il y a une trentaine d’années alors qu’elle reste importante pour les hommes. Preuve, 62% des femmes, contre 75% des hommes accordent de l’importance à la sexualité dans leur vie. Dans le rang des personnes interrogées au cours de l’enquête, 52% des femmes déclarent qu’il leur arrive de faire l’amour sans en avoir envie. Ce taux est également bas parce qu’en 1981, 76% de femmes pratiquent l’acte sexuel sans en avoir envie.

Les célibataire inactifs sexuellement justifient leur abstience par l’absence de partenaire attrayant. Les hommes parlent du manque d’intérêt pour leur propre personne. La majorité de jeunes français ont déjà préféré au sexe certains loisirs  numériques comme une sérié Netflix, un jeu vidéo ou du porno.

L’étude Ifop pour Lelo a été réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 29 décembre 2023 au 2 janvier 2024 auprès d’un échantillon de 1911 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession, statut marital) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Presse

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

Discover more from Togonyigba

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité