ActualitésAfrique

Burkina Faso : la France demande à ses ressortissants de quitter la ville de Koudougou

Google 1

Quelque 4 000 Français étaient inscrits auprès des autorités françaises au mois de juin 2022, selon le site de l’ambassade. La plupart résident dans la plus grande majorité à Ouagadougou et quelques centaines sont établis à Bobo-Dioulasso (Ouest) où des institutions françaises telles que l’Institut français ou encore le lycée français, y sont ouvertes.

Subscribe to our newsletter!

[newsletter_form type= »minimal »]

On note également quelques Français de passage et principalement actifs dans l’humanitaire. Dans ce contexte d’insécurité que vit le Burkina Faso, la France est de plus en plus désavouée par la population à l’instar du Mali.

LIRE AUSSI :

Le Burkina Faso va lever 152 millions d’euros pour un « fonds de soutien à la guerre » contre les djihadistes

Les manifestations d’octobre et novembre et qui ont visé principalement l’ambassade de France à Ouagadougou, en sont une parfaite illustration. Tout cela rend difficile la présence française dans le pays surtout dans la ville de Koudougou.

TOGONYIGBA SAGESSE DU JOUR

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

En savoir plus sur Togonyigba

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité