Afrique

Bénin | Patrice Talon calme le jeu ! « Je ne veux pas qu’on touche à une seule virgule de la constitution » (…)

Depuis quelques semaines déjà, des partis d’opposition soupçonnent le président béninois, Patrice Talon d’avoir enclenché, en sourdine, le processus pour une révision de la constitution taillée sur mesure de la loi fondamentale du pays. Cette question sur la révision de la loi fondamentale du Bénin fait le chou gras des discussions et semble préoccuper les béninois. Le président Talon a calmé le jeu.

En conférence de presse jeudi 8 février 2024, au palais de la Marina, le Chef de l’État béninois, Patrice Talon s’est prononcé sur la question de la réécriture de la constitution du pays. Ce dernier s’est opposé fermement à une quelconque révision de la constitution quelle que soit sa forme. Cette polémique qui s’entretient autour de la révision de la constitution n’aura plus besoin de hanter les esprits.

Patrice Talon se désolidarise de la proposition de réforme constitutionnelle soumise à l’Assemblée nationale

«…..Je ne veux pas qu’on touche à une seule virgule de la constitution. Je l’ai dit aux députés de la mouvance. Je ne demande aucune révision», a rassuré Patrice Talon avant de martelé : « Je l’ai dit aux Députés de la mouvance. Je ne demande aucune révision. La question de 3 ème mandat est derrière nous. Le Bénin est un autre pays. Nous avons tourné cette page »


« J’ai aussi envie de plaire , de séduire et d’être aimé au lieu de passer pour le méchant President. Mais que Dieu continue de me donner la force de faire le sale boulot afin que demain qu’il lui plaise que mes compatriotes disent que malgré les difficultés j’ai essayé de faire faire avancer le pays ….»
(Patrice Talon : Conférence de presse du jeudi 8 février 2024)

L’opposition soupçonne le président Talon d’être dans la dynamique de faire réviser la constitution afin de prolonger son bail à la tête du pays. Le débat sur la révision de la constitution du 11 décembre 1990 déjà révisée en 2019 est clos.

Google 1

L’engagement du président Talon de ne pas retoucher la loi fondamentale ne faiblit pas. Sans doute aucun, cette nouvelle déclaration du président béninois situe davantage le peuple et les partis politiques de l’opposition qui suspectent une révision opportuniste de la constitution.

Face à cette inquiétude qui hante plus d’un, le chantre de la rupture et du nouveau départ, Patrice Talon vient de calmer le jeu. À en croire le président, les élections générales de 2026 seront organisées en toute transparence et à bonne date conformément aux textes en vigueur.

Céline N’danikou

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

Discover more from Togonyigba

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité