Nationale

Togo | La manifestation pacifique de la DMP prévue pour samedi 27 janvier n’aura pas lieu

En conférence de presse mercredi 10 janvier 2024 à Lomé, la Dynamique pour la Majorité du Peuple (DMP), projette une marche pacifique sur samedi 27 janvier. Cette manifestation dite « marche pacifique » est organisée par la DMP pour rendre hommage à Mgr Kpodzro, réclamer des meilleures conditions d’organisation des prochaines élections et par ricochet, protester contre la mauvaise gouvernance au Togo. Le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, Awaté Hodabalo, vient d’interdire cette marche de la DMP (Opposition) en évoquant plusieurs raisons.

Plus tôt, le 4 janvier 2024, la DMP avait introduite auprès du Ministre, une déclaration de manifestation consistant en une marche pacifique à Lomé pour le samedi 27 janvier. La DMP dit avoir respecté toutes les conditions exigées dans la loi relative aux manifestations au Togo en indiquant notamment l’objet et le but de la manifestation, l’itinéraire de la marche et les responsables chargés de l’organisation.

Le mercredi 23 janvier 2024 la DMP a reçu un courrier réponse du Ministre interdisant cette manifestation(marche pacifique)

Le ministre aurait soutenu son refus de manifester par la non-mention de l’itinéraire de la marche. Ce que d’ailleurs, la DMP tente de démentir en indiquant qu’elle a bel et bien mentionné l’itinéraire dans sa lettre de demande de manifestations. Aussi le ministre pense que la non-organisation des élections dans le délai constitutionnel évoquée par la DMP pour faire cette manifestation du 27 janvier, ne respecte aucun fondement pour justifier ladite marche de protestation.

Awaté Hodabalo a également justifié son refus de manifester en rappelant à la DMP, l’attaque du 2 juin 2022 au grand marché de Lomé, perpétrée par un ressortissant étranger ayant entraîné la mort d’un gendarme togolais et des blessés graves.

Google 1

Dans sa réponse envoyée au Ministre le même jour, la Conférence des Présidents de la DMP a indiqué que « l’itinéraire de la marche a été bel et bien précisé dans son courrier du 04 janvier 2024. Sur le 2ème élément sur lequel se fonde le Ministre, la DMP a rappelé à ce dernier que les organisateurs d’une manifestation en démocratie ont la latitude d’apprécier et de déterminer les raisons pour lesquelles ils manifestent, quitte aux gouvernants de prendre note des raisons de leurs mécontentements et de chercher à discuter avec ces derniers pour trouver un terrain d’entente. La DMP a aussi fait observer au Ministre qu’en tout état de cause, à la fin du délai constitutionnel, les élections législatives n’ont pas été organisées en violation flagrante de l’article 52 de la constitution par le gouvernement. Enfin, pour le troisième argument évoqué par le ministre, la DMP a fait remarquer au Ministre que depuis l’interdiction des marches dans le grand Lomé, suite à l’attaque survenue le 02 juin 2022, plusieurs manifestations ont été organisées sans aucune entrave par le parti Unir et par conséquent, elle ne comprend pas pourquoi celle de la DMP devrait être interdite. Par ailleurs, les élections étant annoncées par le gouvernement pour le mois de mars 2024 tous les partis sont déjà en précampagne et on ne saurait interdire à certains d’entre eux de mobiliser les populations.
En conséquence, la DMP a réitéré sa déclaration de marcher à Lomé pacifiquement le 27 janvier 2024 pour la satisfaction de tous les points cités dans sa lettre du 04 janvier 2024. Ce jeudi, 25 janvier 2024, la DMP a reçu une autre lettre réponse du Ministre qui dit maintenir sa position en évoquant encore, malgré les précisions données par la DMP, sur le but de la manifestation tel qu’exigé par l’article 10 de la loi sur la liberté de manifestation et l’interdiction des marches depuis l’attaque survenu à Lomé pour signifier encore une fois que la marche du 27 janvier 2024 est refusée.
Alors que la DMP s’apprêtait à réitérer de nouveau, ce 26 janvier 2024 son intention de maintenir cette manifestation pour le 27, la coalition a reçu une invitation du ministre à le rencontrer ce 26 janvier 2024 à 08 heures à son cabinet. La DMP tient, pour des raisons de transparence, et par devoir de redevabilité, à porter toutes ces
informations à la connaissance des populations. La DMP rendra compte fidèlement du contenu de sa rencontre avec le ministre aux populations. En attendant, elle invite tous ses militants et sympathisants, tous les togolais et togolaises qui se préparaient à venir manifester leur mécontentement en participant à la grande marche pacifique du samedi 27 janvier 2024, aux partis de l’opposition, organisations de la société civile et leaders d’opinion qui se sont associées à l’initiative à rester mobilisés pour en faire un véritable signal donné au régime afin qu’il écoute enfin le peuple.
Le gouvernement n’a aucune raison valable d’interdire la manifestation du 27 samedi janvier 2024. Non à la violation de notre droit fondamental à manifester ! »

Le constat est bien réel que les manifestations (marches) politiques de l’opposition au Togo sont régulièrement interdites. Le ministre se base sur toutes les raisons évoquées plus haut, pour interdire la marche de la DMP prévue pour samedi 27 janvier 2024 à Lomé. Les responsables de la DMP tout en dénonçant le refus du gouvernement, affirmant qu’il n’y a aucune raison valable d’interdire la manifestation, doivent rencontrer le ministre Awaté Hodabalo dans journée. Peu de chances que le OK tombe.

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

TOGONYIGBA:Société de médias et d'actualités, Lomé-Amadanhomé (Togo) | RCCM:TG-LOM 2018 A 5677 | N° Récépissé:0425/24/03/11/HAAC | Banque:Orabank / Numéro de Compte:06101-65386500501-49 (agence kpalimé) | Courriel:togonyigba@gmail.com | Boîte postale:23BP90053539 Lomé Apédokoè | Tel:(00228) 99460630/93921010 | Directeur Général:José-Éric Kodjo GAGLI (LeDivin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
wpChatIcon

Discover more from Togonyigba

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité