Pub0
ActualitésNationaleSanté

Togo/Covid19/ Mesures préventives : À compter du 10 septembre, interdiction d’un (1) mois pour les regroupements de plus de 15 personnes !

Au grand problème, au grand remède ! Dit-on de coutume. Le gouvernement togolais remet en vigueur les mesures restrictives. À compter de ce vendredi 10 septembre, le gouvernement referme les lieux de culte, les grands bars à Lomé et interdit les ateliers, les réunions ou autres manifestations publiques et en présentiel.

L’information a été donnée à travers un communiqué lu sur la chaîne nationale hier nuit. Face à l’inquiétante flambée de la pandémie de la covid-19 et après concertation avec le conseil scientifique et différents acteurs de la société, le gouvernement tient à rappeler que toutes les mesures restrictives restent en vigueur. La fermeture des lieux de culte pour un mois et l’interdiction des ateliers, de réunions ou autres manifestations publiques constituent entre autres ces mesures.

Voici les mesures restrictives édictées par le gouvernement

-Interdiction de toutes les manifestations culturelles, sportives et politiques pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021.

-Interdiction de toutes les célébrations de mariages civils, religieux et traditionnels pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021.

-La fermeture de tous les lieux de culte pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021.

-Interdiction des ateliers et des réunions physiques pour une durée d’un (1) mois à compter 10 septembre 2021.

-De même, les funérailles et les mariages sont interdits. Les grands bars et discothèques sont aussi fermés.

« Les administrations sont invitées à privilégier les réunions virtuelles, le cas échéant, assujettir l’accès à la présentation d’une preuve de vaccination », peut-on lire dans le communiqué

Le gouvernement demande aux responsables de chaque secteur à poursuivre la concertation afin de faire respecter les mesures et, le cas échéant, définir ensemble les solutions les plus adaptées pour garantir une application stricte.

Les mesures prises imposent une demande d’autorisation auprès du préfet pour les cérémonies d’enterrement (15 personnes au maximum).

Le gouvernement togolais prévient ceux qui vont outrepasser ces mesures. « Tout contrevenant à ces mesures s’expose à des sanctions conformément aux lois et règlements en vigueur » lit-on dans le communiqué

Fabrice G

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez