ActualitésNationale

Togo/Ariel Dassanou : Pour exporter la musique togolaise, il faut de la créativité!

Plusieurs sommes nous à nous mettre d’accord que la musique togolaise peine à franchir les frontières. Bien que les talents et les productions musicales ne manquent pas, les douces voix, que comptent la terre de nos aïeux ne font la pluie et le beau temps que dans le « petit rectangle togolais ».

Pourquoi ? Ariel Dassanou, président de la fédération togolaise de musique, répond.

« La musique locale manque d’identité. Beaucoup d’artistes copient ce qui se fait ailleurs… » a-t-il commenté.

En effet plusieurs compositions musicales togolaises se ressemblent étrangement et s’arriment avec un grand étonnement aux œuvres étrangères.

Le groupe Toofan

Que ce soit dans le rap, la musique urbaine, ou même dans le gospel, les artistes togolais manquent de créativité et se copient les uns les autres.

La grande partie des compositions actuelles sont soit alliées sur le modèle nigérian (la tendance ) ou soit sur le rythme ivoirien (surtout le style kiff No Beat).

De l’instrumental au mastering, rien n’est authentique. Franchise et honnêteté intellectuelle obligent.

Hormis les quelques artistes déjà connus du public qui ont une renommée internationale (Toofan, King Mensah, Elom 20Ce) et qui ont prouvé leur capacité à rester constants dans leur ligne musical, le reste des musiciens togolais sont des « plagieurs ».

José LeDivin

OBJECTIF one

TOGONYIGBA

Groupe de presse Togonyigba (support papier et en ligne) Lomé-Amadanhomé Togo / Contact Rédaction : (00228) 99460630/93921010 / N° Récépissé : 0425/24/03/11/HAAC / Courriel : togonyigba@gmail.com / Directeur Général : José-Éric Kodjo GAGLI

Articles similaires

51 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
1
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité