Pub0
Culture et traditionLibre opinionSociété

RUBRIQUE : l’Alliance : un gage d’amour unique en son genre

« Je te donne cette alliance, signe de notre amour et de notre fidélité », est la précieuse phrase prononcée par des époux au cours d’une cérémonie qui vient sceller leur union. Une simple alliance, oui un anneau qui n’a peut-être l’air de rien, mais une alliance qui revêt d’une signification importante et symbolique partout dans le monde. L’alliance fait en or, en argent, en platine, sertie de diamant parfois se définie comme étant une bague, un anneau, un symbole d’union. Cette bague est le symbole de l’alliance contracté entre l’homme et la femme. Dans les civilisations anciennes, l’alliance à la base en roseaux tressés ou en chanvre représentait pour le couple un engagement à s’aimer pour l’éternité. Si la bague ou encore l’alliance peut également être considéré comme une grande preuve d’amour, il faut dire que selon l’histoire, les traditions, les conceptions de chaque civilisation, elle est portée sur l’annulaire de la main gauche ou de la main droite.

D’après la légende, au IIIe siècle avant Jésus-Christ, les Grecs choisissaient de la porter à l’annulaire gauche, le doigt directement relié au cœur par la veine d’amour (Vena amoris) selon eux. Les romains qui qualifiaient l’annulaire gauche de doigt d’or, les égyptiens ainsi que les Hébreux ont repris cette croyance. Une explication moins romantique attribue cependant le port de la bague à la main gauche pour des raisons de convenance, étant donné que dans le quotidien la main droite est en général très sollicitée et devrait par conséquent être épargnée de tout encombrement. Pour des raisons floues, pas précises, mais liées à la religion, dans certains pays comme l’Allemagne, l’Espagne, la Pologne, l’Autriche la Russie, et le Royaume-Uni, l’anneau de mariage se porte à l’annulaire de la main droite. La bague peut également se porter à l’annulaire droit par les fiancées, qui, passée l’étape des fiançailles, ont désormais le statut de femmes mariées et également les veuves qui continuent d’une manière ou d’une autre de porter l’alliance pour respecter leur gage à l’amour éternel promis à leur moitié lors de leur mariage.

L’anneau de mariage à la forme d’un cercle, sans début, ni fin, et incarne ainsi le symbole d’un amour infini. Si porter à son annulaire gauche ou droit, une bague de fiançailles est le signe fort d’un amour infini, inconditionnel, complice et fidèle, cette tradition ne devrait en aucun cas perdre de son unicité, de son symbolisme et de sa magie.  Dans tous les cas, l’échange d’une bague entre deux êtres qui s’aiment, qu’ils soient fiancés, mariés ou en amitié est une belle étape romantique, et sérieuse à la fois, qui vient officialiser, concrétiser et conforter l’union entre deux personnes qui s’aiment et qui souhaitent cheminer ensemble pour la vie. Franchement ! De vous à moi, ce n’est pas beau ça ? Qui ne voudrait pas connaître ce moment unique d’engagement heureux ? Je vous épargne ma réponse….suivez mon regard (Rires).

Céline N’DANIKOU

Publicité page 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité page 3
Bouton retour en haut de la page
Discutez donc
Salut! Besoin
Togonyigba
desirez